Sais-tu !

 

Sais-tu mon ami
Que notre vie est belle
Ses agréments certes sont compromis
Car hélas toujours chez elle
Tout s’écroule
Ou alors tout s’écoule
L’heure, les souvenirs, les années, nos vies
L’argent ou encore les bourses
Les vivants et les morts, et même les envies
Les temples et les palais tout s’en va et se meurt
A jamais comme l’eau de source
Le Divin seul ici bas demeure
  
Poème lyrique

Les Maissineries X.20

 

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments