Paroles et pensées érotiques

Paroles:

Sois la bienvenue mon coeur à ma table ce soir

Pour te plaire, O ma reine, j’ai choisi ce palais

Prends place je te prie, n’aie crainte de t’asseoir

Où règnent en ce haut lieu les plaisirs du palais

Pensées:

J’ai eu beaucoup de mal à l’attirer ici

Avec ce genre de fille il faut des gentillesses

Enfin elle est présente, j’ai eu bien des soucis

Paroles:

Merci mon ami pour cette invite aimable

J’aime et ne refuse point ta compagnie galante

J’adore en effet être avec toi à table

Surtout que je la sais toujours étincelante

Pensées:

Je suis vraiment sensible et ses propos me plaisent

Mais ne lui dirai pas mes sentiments pour lui

A moins qu’il ne me charme et me languisse d’aise

Paroles:

Mon amie, que de joies, de plaisirs vous me faites

Vous êtes bien jolie en cette parure de fêtes

Mon c?ur est plein de feux, et pour vous il s’enflamme

Et brûle en cet instant à vous conter sa flamme

Pensées:

Elle me plait plus que tout avec sa longue tresse

En sa jupe mini courant au ras des fesses

Déjà je sens EROS en moi croître en  vigueur

Paroles:

Voulant briller pour vous en cette soirée de rêve

J’ai mis mes beaux atours car je connais vos goûts

Oh mais que me dites-vous? Vous êtes un orfèvre

Et me troublez mon cher avec votre bagout

Pensées:

Je vais rester de marbre sous ses propos charmeurs

S’il me veut pour amie en son humble demeure

Qu’il le dise vraiment car j’envie vivre chez lui

Paroles:

Donnez-moi votre main, votre c?ur pour la vie

Je vous  jure ma mie d’être amour éternel

Répondez-moi franchement  si vous avez envie

Mon c?ur ne peut aimer que femme exceptionnelle

Pensées:

Que de plaisirs j’aurai à aimer cette fille

Rien qu à poser ma tête sur ses jolis nichons

Ou à nicher mes mains en des lieux  folichons

Paroles:

Je vous donne mon ami mon accord et mon c?ur

Je serai toute à vous et fidèle pour la vie

J’ai eu de grand bonheur en votre compagnie

Vous êtes celui seul qui puisse aimer mon c?ur

Pensées:

Enfin c’est terminé, je lui plaisais je pense

Il me courrait aux fesses, il est grand temps pour lui

Que cesse cette attente, que j’aie ma récompense

-------------------

Les Maissineries VI.04

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments