Mon ami, le lutin


Thème de décembre 2010

 

Elle est étrange mon histoire certes mais véridique

Par une soirée d'hiver alors qu'une épaisseur de neige

De plusieurs pieds recouvrait des Ardennes la forêt

Toute proche qu'il faisait froid, très froid sous le gel alors

Qu'un ciel sans lune et qu'un crachin brumeux

Dissuadaient l'aventure nocturne et l'errance dehors

Est venu à ma porte un garçonnet de rouge et de bleu vêtu

Coiffé d'un bonnet aussi rougeâtre que son poupon visage

Il parlait une langue inconnue mais par gestes et mimiques

Il demanda permission d'entrer; ce récit longtemps je l'ai tu

C'était un nuton, un lutin de chez nous, égaré, je suppose

Il était très mignon, la rumeur les disait espiègles, farceurs

Ce sont en quelque sorte des gens de la famille des Trolls

Ces petits personnages vivent ici dans les roches en forêt

Cachés, discrets, peu les ont vus, j'ai eu ce privilège

Hélas le matin il était parti, cela encore m'émeut

Car au cours des années je sentis sa présence

Toujours il m'épiait, je pense

Parfois devant ma porte en remerciements, il dépose

Des fruits des bois, des noisettes sauvages

Des myrtilles, des mûres, des bolets et girolles

Et si vous ne me croyez, venez voir adoncques censeurs


Poème en vers libres

Les.Maissineries XII.20

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments