Mon ami, dites-moi


Mon coeur est en émoi

Pourquoi suis-je hantée ?

Par ce rêve pervers

Et pourquoi nul humain

N’a mon âme adoré

J’eusse aimé être la rose

Qu’un Ronsard a chantée

Adulée et aimée

N’ai-je point quelques appâts

Mon ami, dites-moi

-------------------

Guidez, Muses ma main

Soufflez vos jolis vers

Aidez, Amour qui n’ose

Adresser son poème

A la rose qu’il aime

Et ne s’en doute pas

-------------------

Verone. it

Les Maissineries IV.03

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments