Mes Roses



Vous, roses de velours

Etes mes préférées

Vos tiges acérées

Blessent maints doigts balourds

----------------

Bouquet éclos à peine

Ces roses de Redouté

Aux charmes ajoutés

Semblent en quarantaine

------------------

Pour ne pas être seul

En guise d’apparat

Neuf roses Baccaras

---------------------

Veilleront mon linceul

J’étais tel à ces roses

Hélas, bien peu de choses

-----------------------

Sonnet irrégulier

Les Maissineries VIII 19.



Naissance le 10.VII.1759  de Pierre-Joseph Redoute

à St Hubert en Ardennes belges




SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments