Mépris









Thème de juin 2014



Méprisable est ma vie à présent en cette heure

Idéale elle était lorsqu'enfant en bas âge

J'habitais en campagne où tout était bonheur

Et maintenant hélas je renâcle à l'ouvrage


Je meurs peu à peu et du temps les outrages

Je subis constamment j'ai la crainte et j'ai peur

Je ne suis plus pourvu comme antan de courage

Je m'endors à toute heure et m'altère tel la fleur


Je suis las et dèslors les années me rapprochent

De la mort de la peine à quitter mes proches

Je méprise ce sort qui m'attend là demain


Un guide indifférent et souvent inhumain

Inexorablement nous conduit vers ce monde

Inconnu où les mânes en grands nombres abondent


Sonnet


Les Maissineries VI 20


  

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments