les souvenirs


Quand la brume descend le soir

Que le jour se mue en silence

Fleurissent alors en nos mémoires

Les souvenirs nés dès l'enfance

 

C'est l'heure où la quiétude avance

En ces instants calmes et sereins

La rêverie se lève et danse

Aux sons des trompettes d'airain

 

Huitain (ababbcbc) en octosyllabes


Les Maissineries VI.20

 

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments