les étoiles

les étoiles


Elles vivent incrustées

Au cœeur de l’univers

Errant sur la voie lactée

Là-bas à l’orée des trous noirs

A la source des mondes, lieux

Où sont les palais de nos dieux

 

Moi je vis, en composant des vers

Admirant ces merveilles le soir

Sous la voûte des cieux

Illuminant le ciel de mille yeux

Nombres d’étoiles brillantes

Qui nous grisent à dessein

Ou nous rendent soucieux

 

Parfois le ciel perd une étoile filante

Qui chute tel un météore

Laissant une traînée brodée d’or

Et va emportant en son sein

Les vœeux et souhaits d’envieux

 

Ode en vers libres

Les Maissineries XI.20

 



SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments