Le tocsin de 8 heures en août de l'an 14











Le tocsin de 8 heures

en août de l'an 14



Voici cent ans qu'ici même à Maissin

Le tocsin annonçait une guerre

Je revis cet instant comme naguère

Mes vieux j'entends ce jour le tocsin


En mon cœur aujourd'huy je suis triste


Et je pleure car des chefs religieux


Des éminences grises des ignares


Faisant fi de réels vœux pieux


Croient encore en ces enjeux barbares 

 

A cette heure en ce lieu je suis triste



Pamphlet


La guerre 22,VIII,1914 Maissin

Les Maissineries VIII 20








SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments