le sang

Fluide utile à la vie, source fraîche et vivante

De l'abîme des corps, du creux de nos entrailles

Bouillonnant, balloté et d'humeur motivante

Un sang rougeâtre va par l'aorte et s'égaille

-----------------

Dans la fontaine humaine à l'éternelle jouvence

Il circule à flots et sans fin,  il irrigue

Donnant vitalité sans failles ni fatigue

Par son flux nourricier durant cette mouvance

-----------------

Las, que de sang versé, d'innocentes victimes

Sous l'égide de Dieux, d'idéaux et pour rien

Et tous ces morts exsangues de mortels prétoriens

Pour des gloires éphémères ou des profits intimes

-----------------

Ton sang est le nectar garant de ta survie

Comme l'eau qui s'écoule aux fontaines publiques

En joyeux clapotis, est vitale à la vie

Et nourrit l'univers depuis les temps bibliques

-----------------

Un appel aux terriens

Pamphlet

Les Maissineries. III.20

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments