Le rêveur de la plage








Mouettes, ô mouettes gracieuses

Qu’amène sur la plage, un vol

très étudié. Vous êtes là, précieuses

faisant mille et cent pas, frivoles.

Et vos plumes légères qu’un vent

d’Algarve égaille, en soulevant

me pousse à rêver aux dessous

friands de ces filles pubères

fières, jouant sur cette grève oû

jadis, firent souche leurs pères...

Hélas, ce beau rêve s’envola

Quand la troupe entière décolla

----------------

Albufiera. po Algarve.

Les Maissineries III.19.

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments