le regard


Le regard

 

Oh, tu m’as plu, ma mie

Dès le premier regard

De tes yeux couleur ciel

J’ai senti poindre et en mon cœur éclore

Le désir fou d’un amour démentiel

Que je n’ai pu dompter alors

Et tu le sais amie

Que des rêves et pensées m’égarent

En une joie inconnue dotée de doux émois

Dès le coup d’œil discret aux charmes délicieux

Qu'une fée a déposé en moi

Au travers de nos yeux

Je voudrais mon trésor comme le fut cette première fois

A l’heure voluptueuse où l’amour se déguste en douceur

Voir et revoir encore cet éclat ravisseur

Briller en ton regard maintes et souventes fois

Ode

Les Maissineries XII.20

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments