La grève


Hommes, femmes, enfants, levant,

leurs bannières rouges, au vent

vociférant, défilent

boulevards de la ville.

----------------

C’est pressés, malmenés,

Par harangues et en rang

Qu’ils s’en vont promener

leurs fanions délirants

--------------------

Hurlez donc, pauvres hères

Marchez bien. Haut les têtes

Obtiendrez-vous la fête,

L’emploi ou la misère ?

------------------

Adieu les mélopées

Aux paroles grièves

Finies les épopées

Les frasques de ces grèves.

---------------------

Les Maissineries XI 19.

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments