La destinée .......l'oubli


N’oublie point Poète qu’un jour nous serons poudre

Tant va le sablier et plus l’instant est proche

Encore nous faudra t’il n’avoir nulle anicroche

Condamnant nos corps à plus tôt se dissoudre

------------------

Que vous soyez monarque, manant ou miséreux

Qu’ayez immense gloire, qu’ayez force disgrâce

Lors sonnera votre heure vous n’aurez point de grâce

Chance si votre esprit gagne les séjours heureux

------------------

Ainsi l’homme fortuné s’en va nu sous la dalle

Et celle dont la beauté en son temps fit scandale

Sont bien vite oubliés si ce n’est par les vers

------------------

Seul le hasard fera vaine et ultime rançon

Que devienne rengaine l’une ou l’autre chansons

Qu’un quidam fredonnera. Mais qui lira nos vers !

------------------

Sonnet irrégulier

Les Maissineries VI.19

Diffusé sur


 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments