Jeux sataniques



Musardant au hasard, en cette ville multilingue

Charmés par une rengaine et des jeux de lumière

Nous entrâmes en un lieu, où à peine on distingue

Dans la claire pénombre, les nouvelles usurières

-----------------

Des couples enlacés, de robots et d’humains

Du plus jeune au plus vieux, démentiels, passionnés

Indifférents à tout, leurs amours dans les mains

Devenaient insensibles, perdus, conditionnés

-----------------

Tour à tour encaissant, les espèces sonnantes

Trifouillant de leurs doigts, d’e manière inconvenante

Présents, matins et soirs, jusqu’ en perdre haleine.

-----------------

Alors, me vint ce rêve:l’Enfer et les Damnés

Où nos Ames plus tard, aux supplices condamnés

Garderont leurs Esprits mais vivront de telles peines

-----------------

Sonnet irrégulier

Dinant. be

Les Maissineries VII .19

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments