Ibérie


Pays du vrai soleil, de l’éternel été

Du sable où l’on s’étend, tu prends ton envolée

Et par monts et par vaux gagne tes pics gelés

Tu as maintes villes nouvelles, aux gratte-ciel entassés

-----------------

Des terrasses oubliées aux cultures délaissées

Tu as cités antiques aux trésors infinis

Tu es un peuple fier et très hospitalier

Reste ce peuple-là, qui chante, qui danse, qui rit

------------------

Le terme des vacances est arrivé déjà

Jamais nous n’oublierons ces mots bien de chez toi

Hola, Hombre, Amigos; Hasta la vista

-----------------

a un viejo amigo Germinal.U

Marbella.es

Les Maissineries IV 19

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments