En Haute Garonne


J’avais quatre ans alors

Nous allions à Symorre

Au château Canguilhem

Plutôt à Pellefigue

--------------------

Juste dans la garrigue

Je me rappelle même

les hauts murs de l’entrée

Cette vue du passé

------------------------

Me fut très familière

Car elle était gravée

Au tréfonds de mon être,

--------------------

Et j’en suis resté maître

Telles les chères pensées

Sur les tombes du cimetière

------------------

Sonnet irrégulier

à Symorre. près L’Isle en Dodon.fr

  Les Maissineries VIII 19.

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments