de Scientiis




Je ne suis point ficher parmi les puits de sciences

Le progrès me séduit s’il avantage l’homme

J’ai par contre en horreur le savant, ce surhomme

Dont l’éthique et les choix frisent un peu l’inconscience

---------------

Je ne puis que louer des sciences, les bienfaits

Certes je suis contraint ou désolé de dire

Que moult font l’avenir mais que maintes font pire

Apportant du bonheur comme hélas des méfaits

---------------

Je suis admiratif des conquêtes spatiales

Mais nourris certes craintes et phobies sensées

Lorsqu’un maître en ces lieux se plait à encenser

---------------

De propos de titan, ses visions très spéciales

J’ai plus d’admiration pour les sciences humaines

Mon esprit se délecte aux fruits de ces domaines

---------------

Sonnet irrégulier

Les Maissineries VII.20

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments