Après la pluie .....


Nous étions fin juillet, en début de soirée

Pas un souffle, pas un bruit, un silence total

Un orage montait du fond de la vallée

Le ciel devint tout noir, d’une teinte infernale

-------------------------

Arrivent le tonnerre, la peur et les éclairs

Les nuages éclatent, déversant leurs eaux claires

Réapparaît enfin la charmante villette

Sur ses toits bleus, mouillés, le soleil jaune prospecte

----------------------

La nature s’éveille, pressée et s’en va d’un bon pas

La vie est ainsi faite et de hauts et de bas

Ses orages imprévus nous causent quelques soucis

Mais nous savons qu’après le temps se radoucit

-----------------------

Les Maissineries VII 19.

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments