à Verlaine

à Verlaine


Tu es un peu d'ici de mon pays l'Ardenne

Un endroit idyllique où vivent des rêves en nombres

Ils donnent à nos âmes cette force pérenne

D'envies d'égarement où chacun de nous sombre


Tes écrits ont marqué les débuts de ma vie

En mon cœur ils survivent et enchantent

Mes jours car tes vers mélodieux chantent

Et égayent encore le déclin de ma vie


Je te rends grâce ami poète pour ces plaisirs

Divins qui comblent d'aise et de joies

Mon esprit et pensées de petit villageois

Jusqu'au jour où j'irai fortuitement gésir


Ode à Verlaine

Par Pierre-Fernand CRASSET MAUVIEL

à Maissin Paliseul Ardennes belges

Les Maissineries XI.20



SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments