à une femme

 

Thème d'avril 2012

 

Je ne vous dirai point ma mie

Que vous me plaisiez depuis longtemps

Mais j'avais tant de crainte en ce temps

Que je vous préférai en la vie; amie

 

Je suis un peu triste ce soir, laissez-moi

Mon coeur a de la peine et fatigue

Cela me crée des déboires et ces émois

Inhérents à ce mal m'intriguent

 

Vous en êtes Madame la cause

Et cet aveu je le tais car je n'ose

Vous le dire vous êtiez trop perverse

 

A mes yeux; cet amour me bouleverse

Votre nom restera en mon cœur secret

Anonyme tel ce poème vertueux et discret

 

Sonnet

Les Maissineries IV.20

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments