à sa mie, en pensée

 

Les nuits sont les jardins

Où mes rêves fleurissent

J’en suis le baladin

Vivant là maints caprices

Chaque nuit

 

Toujours je rêve à celle

Qu’auprès du lac j’ai vue

A cette fille pucelle

De beaux tétins pourvue

Que de plaisirs souvent

J’ai avec elle en rêvant

Chaque nuit

 

Hélas il me faut le matin

Laisser à mon réveil

Ce rêve; il se meurt et s’éteint

Mais le noir le réveille

Chaque nuit


Ramada Encore .Hôtel  Carouge.ch 

Les Maissineries VI.20

 

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments