à Mr Robert L


Anthologie d’Or de la Poésie française

---------------

Il me faut l'avouer, mon ego se remplume

Que tant d' honneur fut fait aux écrits de ma plume

Doublé du plaisir évident qu'une humble poésie

Soit agréée par vous sur votre Anthologie

Recevez par ce mot, Cher Robert Lauret

Les remerciements empressés du sieur Pierre Crasset 

---------------

Ce 29 XII 2005

Madrigal

---------------

Le madrigal.

Petit poème lyrique en vers, de forme variable, exprimant un compliment
galant et spirituel, et se terminant par une pointe; il est toujours adressé
à une dame. Il est proche de l'épigramme, par sa brièveté et son ingéniosité,
mais sa visée est contraire: alors que l'épigramme cherche à piquer
quelqu'un, le madrigal cherche à plaire à quelqu'un. Il fait partie des genres mineurs de la poésie précieuse. Ce qui importe dans la composition
de ce type de poème, c'est de dire le compliment amoureux de la manière
la plus élégante, la plus aimable, la mieux tournée. Le madrigal comporte un aspect descriptif, et parfois narratif, ce qui le rapproche de genres
comme le billet doux et l'épître. Il s'inscrit dans un contexte de relations
sociales aristocratiques: c'est un amusement raffiné que tous ceux
qui ont de l'esprit peuvent pratiquer, autant les gens du monde que les poètes.
On lisait les madrigaux dans les salons pour se divertir: c'est donc
un genre oral surtout, ce qui explique que peu de madrigaux aient été
conservés. Comme le billet doux, il n'a de valeur qu'en tant qu'il sert
de support aux relations mondaines.

---------------

SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
Comments