Personnalités‎ > ‎

de kock paul

https://goo.gl/4LZdXz

Vous qui passez tous les jours devant la façade lumineuse du Théâtre du Garde-Chasse, fermez les yeux et essayez un peu d'imaginer à la place,  un bois de deux arpents (1 ha), tout fleuri de lilas, un petit bois pour les artistes et les amoureux.
Il y a deux siècles, il était la propriété de Paul de KOCK, un romancier à succès connu dans toute l'Europe, auteur de plus de 400 romans et 200 oeuvres théâtrales, dans lesquels il évoque ses conquêtes, rencontrées dans les guinguettes et les escapades qui s’ensuivaient dans le bois de Romainville. Au cours de ses promenades dominicales, il avait fait l’acquisition d’une petite maison située à l'angle de la rue de Paris et de l'avenue du Rond-Point  (future rue Waldeck Rousseau).  
En 1842, il achète pour sa famille une demeure plus grande et plus confortable  au numéro 6 de la rue qui porte aujourd’hui son nom (ex av du Château). 
Dans son bois, devant ses fenêtres, il  aménage un théâtre de verdure :  il l’appelle son "île de Calypso". Aux beaux jours, il y fait jouer quelques unes de ses pièces, devant un public d'amis, musiciens comme Rossini, mais aussi pour ses voisins, simples villageois. En tendant l'oreille, le vent soufflerait encore parfois les échos de "la Laitière de Montfermeil", "Ote toi de là que j'm'y mette" ou "la Pucelle de Belleville".  source infoslilas mars 2017 p21
Son ACTUALITE aux Lilas
  • 20-21 oct 2017= dans une scène du spectacle "Si les Lilas m'étaient contés"
  • 2°trim 2003= édition d'un livret, par l'AHAPV  5€
  • 5 juin 2103= PDK show, à l'auditorium
  • 16 jan 2013= conférence en mairie de Paris 20°, à l'invitation de l'AHAPV
  • 11 mai 2012= PDK show au TGC, avec Lil'art 2012
ROMANCIER
En pleine époque romantique, le romancier eut l'audace de se consacrer à une littérature légère, annonçant le vaudeville. Il eut sous la Restauration un succès fou. Il est vrai que le public se reconnaissait dans son oeuvre, de Kock y peignant le monde des commis, des grisettes, des servantes et des valets. Il fut en outre l’auteur de plusieurs chansons qui ne furent chantées avec un grand succès que plus tard, mises en musique et interprétées par Yvette Guilbert: "Madame Arthur" "Quand on vous aime comme ça"...

Ses OEUVRES
  • on lui doit 400 romans et 200 pièces de théâtre !
  • son 1°roman à 17 ans: l'enfant de ma femme
  • puis:  la femme le mari l'amant,  l'homme aux 3 culottes  la laitiere de Montfermeil,  la fille aux 3 jupons,  le professeur fichclaque ... ...
  • ses mémoires: éditées par son fils, après son déces

Ce qui reste aux Lilas
  • l'avenue Paul de Kock (ex rue du Château)
  • au cimetière, sa tombe en allée centrale (sép 4-ap-5), celle de sa fille Caroline (sép 4-2-8)
  • le plafond du TGC, figurant, au dessus de la scène, la promenade de Florestant et Véronique, dans les bois de Romainville (peinture de Tardieu, marouflées en 1911) 
  • ses bustes, dans le jardin du théâtre et dans le hall de la mairie
  • la collection complète de ses romans aux archives municipales
Ce qui ne reste pas aux Lilas
  • sa 1° maison, à l'angle des rue de Paris & Waldeck Rousseau   
  • sa 2° maison, au 6 av Paul de Kock. La maison Patrelle que l'on voit aujourd'hui au même endroit fut édifiée après son décès (tout le monde croit qu'il s'agit de celle du romancier)
  • l'auberge du Tourne-Bride, 10 place Charles de Gaulle
  • l'hotel Paul de Kock, à façade rouge, 130 rue de Paris
Ailleurs
  • le Pré St Gervais: rue Paul de Kock (église ste famille)
  • Romainville: rue longeant le cimetière et descendant vers le Bas-Pays
  • Paris 19°: rue à côté de la station Télégraphe, barrée d'un escalier d'une vingtaine de marches
  • d'autres rues encore à Montfermeil, Gagny, Courtry, Gournay sur Marne...
  • la chanson "madame Arthur" sur son texte, créée par Yvette Guilbert en 1892, reprise par Gréco, Barbara...
sa FAMILLE (généa)
son père
  • Jean Conrad de Kock, avocat venu des Pays-Bas à Paris en 1787; son épouse, Marie Merkus, décède le 31/12/1789; il se remarie le 08/12/1790 avec Anne Imhofff-Kirsberger, née en Suisse; Paul sera leur unique enfant resté vivant; Jean Conrad est guillotiné en mars 1794, durant la terreur (été 1793-été 1794)
lui set ses proches
  • Charles PAUL nait le 21 mai 1793, à Passy
  • Il épouse Marguerite Souhaut en 1831
  • Ils avaient déjà deux enfants: Henry en 1819 et Caroline en 1827 (5 autres morts en bas age)
  • sa femme Marguerite décède en 1842, peu après leur installation dans leur seconde maison du Bois
  • Il décède le 29/08/1871, dans son appartement du 8 bd St Martin
  • Il est enterré aux Lilas (sép 4-ap-5), pas loin de sa fille Caroline (sép 4-2-8) 
ses deux 1/2 frères 
par son père et sa 1°épouse, Marie Merkus
  • Hendrikus Merkus, qui devint gouverneur général des Indes Orientales, Ministre de l'intérieur, Baron
  • Jean Pierre (Johannes Petrus ) 1780-1858 à Lille, Sous-lieutenant, Lieutenant, Capitaine de la garde, Colonel du 31° régt d'infanterie
  • en juillet 1836, tous trois se sont retrouvés à Romainville, pour la 1°fois depuis leur naissance !
à consulter:
geneanet   wikipedia
Comments