... À Louvain-la-Neuve

En 1968, en raison du "Wallen buiten", l'Université de Louvain est scindée en deux entités distinctes. L'une, néerlandophone, la KULeuven, reste dans les locaux historiques. L'autre, francophone, l'UCLouvain, est est créée de toute pièce au milieu des champs brabançons, qui deviendront la ville de Louvain-la-Neuve. En 1976, l'Université décide de se doter d'un siège pour son administration centrale. C'est dans ce contexte que voient le jour les "Halles universitaires". Les autorités ont choisi de reprendre le nom et la fonction des bâtiments qui existaient à Leuven, se mettant ainsi en filiation direct de la glorieuse histoire de l'université séculaire.

leuven.be


L'architecture de l'édifice est due à Yves Lepère et Joseph Polet. Les grands arcs de briques sont une transposition moderne de l'architecture gothique originale des halles de Leuven, principalement de l'intérieur. Le but architectural était de conserver la fonction originel des halles de Leuven, à savoir un marché couvert. C'est pourquoi, outre la gare, de nombreux commerces se situent sur le pourtour de l'édifice mais aussi en son sein. On retrouve ainsi une librairie ou un magasin Hi-fi. Ces arches suggèrent également la montée de la rue des wallons, première artère de la ville néo-louvaniste. Les façades donnant sur la Place de l'Université et la voie des Hennuyers sont composées de petites alvéoles en béton brut, illustrant le rucher des ouvrières de l'administration universitaire.

      
                                 uclouvain.be