Accueil


ACTU:


Merci à tous les participants!



Les Buttineries
est une association constituée d'habitants et de passionnés du Haut Livron. 
L'association des Buttineries anime des évènements festifs, des rencontres, et agit pour l'amélioration du cadre de vie, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine.



Haut Livron,
Village perché de la vallée de la Drôme,
le Haut Livron est l'un des plus riches et l'un des plus secrets.
Véritable trésor qui demande à être découvert et partagé. 
Les richesses du Haut Livron doivent être protégées et valorisées.


Dans la presse:









A noter dans vos agendas:


🎃 Venez nombreux à notre prochain rdv! 🎃



Actualités


Un grand merci à toutes les personnes présentes à la réunion publique,

et à tous ceux qui ont aidé à mettre en place les composteurs collectifs !

 

Un petit compte rendu pour vous tenir au courant…

Réunion publique du 6 novembre.

L’association des Buttineries voulait présenter les idées de nouveaux projets pour notre quartier du Haut Livron :

- réhabilitation du jardin de la place de l’ancienne église

- composteurs collectifs

- fleurissement des rues de notre vieux village

- cabane à partage

Avec l’aide et le soutien de la CCVD et de la mairie, nous avons exposé les différents points :

Pour la réhabilitation du jardin de la place de l’ancienne église, une 1re action nettoyage a été menée le 26 octobre.

Cet endroit ayant été délaissé par les habitants du quartier car utilisé comme un « crottoir » pour chiens par certains indélicats,

Il fallait faire quelque chose de ce joli endroit pour qu’il redevienne attractif. Il est également au centre du vieux village.

Pour se réapproprier ce lieu et y faire renaitre du lien social, nous l’avons choisi pour y installer notre projet de composteur collectif et de cabane à partage.

Le jardin va être refleuri.

Pour les composteurs collectifs, 2 personnes de l’association des Buttineries (Anne et Valérie) ont suivi une formation pour être référentes pour le compost.

Blandine, de la CCVD, nous explique le projet de compost collectif, acte de coopération citoyenne qui s’inscrit dans un objectif national : en 2025 chacun devra avoir une solution pour ses bio-déchets.

Cette solution permet de réduire les déchets dans sa poubelle (env. 30%), de le valoriser en engrais de qualité et de créé du lien social.

8 installations sont déjà en fonctionnement sur des communes alentours.

Un diaporama a permis d’expliquer le fonctionnement des composteurs : un mode d’emploi qui sera affiché sur les composteurs mais qui pourra être également envoyé par mail aux personnes intéressées…

En résumé, il y aura 3 bacs :

Le bac de stockage jaune (à gauche) pour les matières sèches

Le bac d’appoint rouge (au milieu) où chacun déposera ses bio-déchets

Le bac de maturation bleu (à droite) pour affiner le compost

Les règles de base :

Mélanger une même quantité matières humides et sèches

Brasser pour aérer

Surveiller l’humidité

Mettre des petits morceaux

Il faudrait une dizaine de familles pour débuter…

Les personnes présentes intéressées permettent de valider l’intérêt et le début du projet !

Il va falloir monter les bacs (en mélèze, fabriqués dans un ESAT).

Pour l’ombre nécessaire en été, plutôt qu’un arbre (problèmes de racines ?), proposition est faite d’installer des palissades agrémentées de rampants…

Les bacs ont été rapidement installés le 29 novembre…en attendant l’inauguration à suivre, qui annoncera le top départ !

Pour le fleurissement des rues, qui est une demande des habitants, la mairie propose un soutien technique pour les implantations.

Mr Venel et Mr Miraillet nous aideront pour une étude des possibilités de lieux, de choix des plantes, etc…

Ce sera aux habitants volontaires pour mettre une plantation devant chez eux d’entretenir ensuite.

Pour rester dans un cadre authentique, les choix de plants tendra vers des variétés « naturelles » (roses trémières, rosiers, vivaces, etc…)

Chaque foyer sera contacté pour lister les personnes intéressées, et étudier les possibilités (retrait de pavés, palissades…)

A suivre…

Pour la cabane à partage, elle s’inscrit dans cette volonté de recréer un lieu de rencontre...

pour redonner une seconde vie à certains objets, échanger des savoirs et/ou des services, etc…

Nous étudions la possibilité de l’installer au fond du jardin…

Dans l’idéal, elle sera fabriquée par des volontaires bricoleurs avec du matériel de récupération….

A suivre…