La biennale 2010

La cinquième édition des Batardises/La Biennale a eu lieu à La Batardière de Landeronde (85) du vendredi 18 juin au dimanche 1er août 2010.

Depuis 2002, Les Batardises présentent un large champ d'investigation de l'Art Contemporain en Vendée, en invitant des artistes d'horizons multiples.

IN-EX : une édition « résolument contemporaine »

Cette année 2010, l'association La Figure dédie Les Batardises/La Biennale aux espaces intérieurs/extérieurs en présentant des installations in situ, des performances, de la peinture, du dessin, de la photographie et de la vidéo.

Cette nouvelle édition inédite par son utilisation de l'espace met en action le partage d'une inspiration/expiration entre l'artiste, le public et le monde qui l'entoure.

L'association La Figure prévoit l'édition d'un catalogue des oeuvres présentées lors de l'événement. La publication et la vente de ce catalogue sont un outil supplémentaire pour l'aide à la création et la diffusion du travail des artistes dans le processus de conception d'une oeuvre, sa réalisation et sa monstration.

Vous pouvez voir la vidéo réalisée par France 3.

Voir la vidéo du vernissage. Voir la vidéo de l'émission TAPAS de Canal15, la télé de La Roche sur Yon.

Les artistes

En 2010, les artistes invités sont :

Véronique Bouldé, plasticienne

Souhaite interroger nos espaces de vie intime. En associant le voyage comme moteur providentiel de cette expérience, «Global Mixt-Air» est un ensemble de travaux sur la base du territoire intime, cette fine membrane «interface» entre nous, l'espace intérieur/extérieur, et les autres ...


«Global Mixt-Air» est un organe plastique qui met en action le partage d'une inspiration/expiration entre l'artiste, le public, le monde qui nous entoure et son appréhension. Création d'une structure gonflable en pvc translucide ignifugé.

Site Internet : http://vboulde.over-blog.com


Dominique Chabot, plasticien

Propose à partir de bâtiments en ruine, de faire naître une nouvelle architecture en la matérialisant par des lignes dans l'espace. Il trace une ébauche, non plus sur papier, mais directement in situ, à l'échelle 1, pour concevoir de nouveaux volumes. « Mon installation apparaît sous une profusion de tracés. L'ébauche devient alors la représentation finale. »



 

Gwen Gérard, plasticienne

Mon travail au départ, assemblage de matériaux similaires : résultat d'un processus alternatif de construction/déconstruction est devenu au fil du temps plus informel, se rapprochant plus d'un processus dissociatif/associatif d'images, d'idées, de symboles contemporains.

 Installation INEX

Mise en abîme de l'image en mouvement, interactivité du son et de l'image. Cette technique propose au travers d'une réécriture de l'image en mouvement et de la bande-son, une quête sur l'espace intime [...]. Inex est l'une de ces « espèces d'espaces » où l'introjection devient projective, l'invisible visible, le son image ou vice versa.

Bande-son : morceau numéro XXVI de Robert Hampson tiré de l'album de Main « Firmament IV ».

Site Internet : www.gwengerard.com


Christine Poupeau, plasticienne

« La photographie saisit l'instant choisi ou fortuit.
Le dessin prolonge cet instant et la peinture
le propulse dans l'intemporel. »

«Variations intérieures» questionne l'intime,
tente de suspendre le mouvement du corps
dans l'espace, impressions numériques
et graphiques d'un geste flou,
d'une réalité qui nous échappe.


Christine Poupeau La chute, huile sur toile                                  

                                                        

Site Internet : www.christinepoupeau.fr




Rodoff, plasticien performeur

Plasticien qui, sous l'angle du vide et du plein, tourne autour du trou, pétrit la matière, la coupe, la coud, la sculpte, la tronçonne, la cuit, l'enflamme, l'enferme, pour l'offrir ; l'appréhender dans tous les sens et donner à creuser. Dans cette optique, la scénographie lui permet de construire des espaces de jeu. Il traite différents univers du plus petit au plus grand pour tout type de public.

Performance - Installation interactive :  Gésir


 

Moïra Szpirko, comédienne et psychanalyste et Jean-Luc Arramy, contrebassiste

Moïra interviendra avec une performance/lecture accompagnée des extrapolations envolées de Jean-Luc Arramy et sa contrebasse.

"La lecture comme une esquisse entre l'intime et la représentation
de Michaux à Shakespeare, des textes qui s'égrainent et qui font
résonner la folie et les multiples facettes du désir."

Moïra Szpirko


Myster K et Dj'Sweet

La musique expérimentale à l'honneur avec la performance visuelle et sonore du duo Bruno Casties aka Myster K et Dj'Sweet lors de la soirée de vernissage.


La vidéo de la biennale sur Culturebox

Découvrez Les Batardises, une biennale d'art contemporain en Vendée sur Culturebox !