Réunions Publiques

Mise à jour : 11/06/2009
 
12 mai 2009 : LE PERIPH'NORD A LA BONNE PLACE - organisée par L'association.
  •  Intervenants :
    • Président, vice-Président et secrétaire de l'association
    • Maire de Notre Dame d'Oé (M Galliot)
  • La réunion publique d'informations sur le projet de périphérique au nord de Tours, a permis de :
    • faire un historique des événements concernant ce projet vieux de plus de 30 ans.
    • exposer ce qui a évolué depuis notre dernière réunion publique de février 2008.
    • faire un résumé du dernier Comité de Pilotage qui a eu lieu le 21/04/2009.
    • présenter les impacts que peut avoir un Boulevard Périphérique sur notre environnement proche
    • présenter des solutions pour limiter ces nuisances.
    • expliquer clairement en quoi consiste la concertation publique et quel en est le but.
    • rappeler la position de l'association, sa connaissance du dossier et ses actions depuis 5 ans.
    • débattre avec les 350 personnes présentes
  • L'association a présenté une proposition alternative au tracé rejoignant l'A28. Cette solution permettrai d'épargner de nombreuses habitations en passant à l'Ouest de la RD2 (route de Rouziers)
  • Une ré-estimation des coût des différentes propositions à été présentée en tenant compte des protections à mettre en place pour limiter les nuisances.
    • Tracé sud Notre Dame d’Oé : ~140 M€ estimables / plus de 500 habitations touchées fortement

    • Tracé nord Notre Dame d’Oé /sud Chanceaux : ~140 M€ estimables / plus de 500 habitations touchées fortement

    • Tracé Vers A28 (Est RD2) : ~110 M€ estimables / moins de 190 habitations touchées fortement

    • Tracé Vers A28 (Ouest RD2) : moins de 95 M€ estimables / moins de 100 habitations touchées fortement / Hameau des petites brosses épargné / Délais de réalisation plus court.

  • Une présentation d'une étude cofiroute a été faite. Cette étude est partiale est s'appuie sur des données que nous avions déjà contestées lors de notre réunion publique de février 2008.

  • Nulle part il n'est fait état d'un quelconque rachat du péage de Parcay-Meslay en cas de traccé sud ou nord Notre Dame d'Oé.

  • Nulle part il n'est indiqué comment éviter le mélange des flux de véhicules pour le prolongement vers l'est puisque cette étude fait tout pour que les voitures empruntent l'A10 dans Tours ou passent dans Parcay et Rochecorbon pour rejoindre l'échangeur A10 gratuit de Sainte Redegonde

  •  L'association est consciente qu'il est nécessaire de trouver des solutions alternatives aux déplacements routiers.

  • Malgré tout, il est inéluctable que de nombreux véhicules arrivent à partir de mi 2011, du Périph de la Choisille.

  • C'est une réalité qu'il faut prendre en compte.

  • Il n'est raisonnablement pas possible, aujourd'hui, d'imaginer laisser trop longtemps tous ces véhicules se répartir anarchiquement sur les routes de Tours Nord, et du Nord de l'Agglomération.

  • Les conséquences du refus d'un périph'nord seraient des embouteillages croissants sur la route de Rouziers (RD2), la route de Langennerie (RD29), l'avenue du Danemark, la route Notre Dame d'Oé vers RN910 (RD77) et l'ensemble des routes transversales reliant les RD2 et RD29 et RD77, toutes déjà bien encombrées actuellement.

  • Les bourgs de Notre Dame d'Oé et de Chanceaux sur Choisille subissent déjà un trafic important qui ne ferait alors qu'empirer.

  • Pour ces raisons principales, et dans un souci de protection optimale des habitants, "le Périph'Nord à la Bonne Place" ne s'oppose pas, aujourd'hui, à la réalisation d'un boulevard Périphérique mais reste vigilant pour que ce périph ne passe n'importe où et ne soit pas fait n'importe comment...


Soyons réalistes, le projet existe depuis 1972.   Ne refusons pas l’évidence !
Exprimons-nous pour un tracé cohérent et d’avenir :   l’A28 et le bouclage vers l’Est…

 

18 mai 2009 : PARCAY-MESLAY - organisée par Monsieur SOULISSE, Maire de la commune.
  •  Intervenants :
    • Maire de Parcay-Meslay (M Soulisse)
    • Maire de Notre Dame d'Oé (M Galliot)
    • Maire de Rochecorbon (M Plat)
    • Conseiller Général du Canton de Vouvray (M Mariotte)
    • Président de l'association des entreprises du Vouvrillon (M Languennou)
  • Une présentation de la situation a été faite par le Maire de Parcay-Meslay.
  • Chaque personne est intervenue en argumentant pour préciser sa position (ou/et celle de ses concitoyens).
  • Tous ne souhaitent pas voir arriver un boulevard périphérique débouchant sur l'échangeur RN910/A10 avec le risque de voir tous les véhicules se repartir anarchiquement dans les communes.
  • Il faut avoir une vision de bouclage complet avant d'engager le Boulevard Périphérique nord.
  • Une solution sur l'A28 permettrait d'éviter l'augmentation du nombre de véhicules dans les bourgs de Parcay et de Rochecorbon. (aujourd'hui Parcay supporte 6000 veh/j, le trafic a augmenté de 36% en 2 ans alors que sur l'A10 il n'a augmenté que de 19%)
  • Pourquoi ne pas prévoir une amélioration des transports en commun en liaison avec un Boulevard Périphérique.
  • Il n'y a actuellement pas de financement pour faire le Boulevard Périphérique.
  • La poursuite vers l'Est via une A10 bis (à la charge de l'état) ne se ferait pas avant 10/15 ans.
  • Il est nécessaire de redimentionner en 2x2voies la RD910 avant d'engager une liaison BP nord / RD910.
  • Il ne faut pas de véhicules supplémentaires dans la commune de Parcay et Rochecorbon aux heures de pointe.
  • Il faut une vision globale de la ceinture périphérique.
 
25 mai 2009 : NOTRE DAME D'OE - organisée par Monsieur GALLIOT, Maire de la commune.
  • Intervenants :
    • Maire de Notre Dame d'Oé (M Galliot)
    • Maire de Parcay-Meslay (M Soulisse)
    • Maire de Rochecorbon (M Plat)
    • Maire adjointe de Notre Dame d'Oé (Md Ruilier)
  • ND est un territoire qui ne saurait être sacrifié pour corriger les multiples erreurs d’aménagement, les retards et les incohérences de celles et de ceux qui détenaient tous les pouvoirs dans ce département depuis de très nombreuses années !
  • Concertation publique : 185 personnes se sont exprimées sur le registre.
  • Le Conseil Municipal prendra une délibération concernant la concertation publique lors de sa séance du 2 juin 2009.
  • Le BP Nord doit :
    • être un investissement ayant pour but d’apporter des améliorations à long terme.
    • intégrer les objectifs du grenelle de l’environnement :
      • protéger la population
      • renforcer les transports collectifs
      • être en opposition au "tout automobile"
      • transformer l’A10 en voie urbaine au niveau de Tours / St Pierre
      • assurer la protection des populations
    • Ne pas reproduire les erreurs et schémas du passé
  • Le dossier de concertation est incomplet sur les coûts et les études de trafic.
  • Il n’intègre pas les différents modes de transport, notamment le tramway.
  • Pourquoi s’opposer aux tracés oésiens :
    • Ils ne résolvent pas durablement les problèmes de circulation au nord de l’agglomération
    • La commune étant petite en surface et avec une densité importante de population, les effets de coupure seront encore plus fortement ressentis
    • Tracés étudiés depuis plus de 35 ans
    • Menace de l’agriculture oésienne qui a des terres de très bonne qualité (La bourlerie, La chaise)
    • Pôle de loisirs et de détente menacé : la Cousinerie, les Grandes Brosses
  • De plus :
    • Le Plan de Protection de l'Atmosphère a été approuvé et mis en place pour assurer la protection des concitoyens et réduire les sources de pollutions mobiles.
    • Le bruit est aussi problématique : ND est soumis à la BA705, la zone du papillon avec ses pôles logistiques saturés de poids lourds, le bruit de fond de l’A10 et la RD910.
  • Concernant le tracé vers l’A28, l’état dit NON par la voix du préfet et par contre ne fait aucun commentaire sur les tracés oésiens quant à l’utilisation de l’A10 pour remonter vers le nord et partir vers l’est !!!
  • Le coût du rachat du péage de Parcay (indispensable dans ce cas) n’est ni annoncé ni pris en compte dans l’étude des tracés oésiens.
  • Le budget est limité à 100 M€ pour ce projet, alors que le BP nord-ouest, estimé à 130 M€, atteint déjà 175 M€, car les études n’ont pas été approfondies.
  • Conclusion
    • Avant tout, nous avons besoin d’une vision globale : pas de saucissonnage !!
    • Les solutions de transports collectifs doivent être intégrées : tramway, étoile ferroviaire (utilisation des voies pour du « tram-train »), parking relais nord agglo.
    • Le tracé doit être un choix qui préserve l’avenir, et tiend compte de l’évolution du nord de l’agglomération de Tours.
    • Il faut avoir une vision à long terme sur les déplacements au nord de l’agglo.
    • La solution retenue doit permettre à long terme un débouché vers l’est, et générer le moins de nuisance possible pour les populations impactées.
    • Il est demandé d’étudier les tracés éloignés des zones d’habitats. 
Un périphérique contourne, mais ne traverse pas !! 
 
NON à la fatalité !!!
 
 
27 mai 2009 : CHANCEAUX SUR CHOISILLE - organisée par adece.
  •  Intervenants :
    • Présidente et secrétaire de adece
    • Maire de Chanceaux sur Choisille (M Deletang)
    • Maire de Parcay-Meslay (M Soulisse)
  • L'adece est contre le projet de pérph'nord, mais ne propose aucune solution alternative pour évacuer le flux de véhicules qui arrivera immanquablement en 2011 du BP de la Choisille pour encombrer tous les axes du nord et au nord de l'agglomération jusqu'à Chanceaux.
  • Au cours de cette réunion, le Maire de Chanceaux s'est prononcé pour un périphérique hors de sa commune :
    • Soit au sud de Notre Dame d'Oé puisque d'après lui il n'y a qu'une zone industrielle sans aucune habitation (il semble oublier le Nord de Tours Douet/Milletière et tous les hameaux oésiens -Marais, Remettières, Champeigné, hôpiteau, Grand Clos, Coquinière, etc...).
    • Soit pas de périphérique en attendant l'arrivée des véhicules du BP de la Choisille. (ce qui n'est pas le souhait des communes de La Membrolle, Saint Cyr sur Loire et Mettray)
  • La communauté de commune du Vouvrillon n'a pas pris de position quant à la concertation : Certains Maires (dont celui de Parcay-Meslay) souhaitant que la position qui sera prise par la CCV soit dûment argumentée (comme à Notre Dame d'Oé) et ne se borne pas à être contre un tracé ou un projet.
11 juin 2009 : CHANCEAUX SUR CHOISILLE - organisée par Monsieur DELETANG, Maire de la commune.
  • L'objet de la réunion était la concertation publique sur le Périph'Nord.
  • Sont intervenus, les invités du Maire : M.Soulisse (Maire de Parcay-Meslay), M Plat (Maire de Rochecorbon), M Gaillard (vice président de l'association de la commune - adece).
  • Environ 110 personnes sont venues écouter une rapide présentation de la concertation par M.Deletang.
  • Selon sa présentation, la position du Maire de Chanceaux (et de son conseil municipal) varie entre une opposition globale au projet et une position pour un tracé Sud de Notre Dame et qui ne gênera pas Chanceaux.
  • La position officielle de la Communauté de Commune du Vouvrillon sera délibérée début juillet et devrait être pour une opposition au projet et la demande d'une gratuité du péage de Parcay Meslay. Ceci en attendant de voir ce qui se passera lorsque les véhicules arriveront du boulevard périphérique de la Choisille.
  • L'ADECE, qu'en à elle, a pris une nouvelle position.
    • Hier, elle s'opposait au projet dans sa globalité.
    • Aujourd'hui, elle souhaite le passage d'une route au sud de Notre Dame d'Oé pour attendre 10 ou 15 ans de voir ce qui se passera avec les dizaines de milliers de véhicules quotidiens qui arriveront du boulevard périphérique de la Choisille.
  • Quelques questions ont été posées ou remarques faites.
  • Un des intervenant cancélien a indiqué que puisque l'A28 passe, il est logique de raccorder le Périph'Nord dessus.
  • Sans lien avec l'objet de la réunion, le maire a conclu en abordant deux sujets : "système U" et une souscription pour la restauration du Prieuré.
Des informations sur la position non définie de la Communauté de Communes du Vouvrillon : 
Comments