Les Dieux

Voici chers compagnons la présentation des Déités Grecs principales qui figurent dans mon histoire, si vous avez des questions sur mes Divins amis je suis à votre disposition sur mon e-mail (lunadecamaran@claudebarre.be). Bonne lecture!


    LES DIEUX GRECS:

    ZEUS:

Dieu des Dieux Grecs, il fût le maître suprême de l'Olympe après avoir vaincu les Titans avec ses frères et soeurs. Ils se partagèrent alors l'Univers: Poséidon reçu l'océan, Hadès les enfers et Zeus devint Roi des Dieux. Zeus a de multiples facettes, entre autres Dieu de la puissante foudre, des tempêtes et orages, de la lumière,... de multiples légendes entoures le grand Dieux, le plus souvent expliquant ses aventures avec des mortelles ou d'autres Divinités. Il se maria avec Hera dont il eu quatre enfants mais il en eu d'autres avec notamment les Déesses Léto, Métis et Maïa ainsi qu'avec des femmes de diverses origines mais souvent très belles.

    POSEIDON: 

Dieu marin, il était également patron des chevaux. Pendant ses colères il pouvait provoquer des tremblements de terres et des raz de marées avec son trident, en effet Poséidon était très colérique et pouvait à tout moment détruire une flotte de bateau ou les envoyer vers des monstres marins. Il était lui aussi très friand de conquêtes féminines, ce qui lui a valu son pesant de légendes.

    HADES:

Dieux du monde souterrain, il se maria avec Perséphone qu'il enleva, Zeus son père donna donc son accord à Hadès pour le mariage: Un jour, donc, il prit son dût pendant que la jeune Déité cueillait des narcisses dans un pré. Sa mère Déméter sombra dans une profonde dépression et après avoir découvert la vérité elle laissa la terre dépérir (elle est la Déesse de l'agriculture et de la fertilité). Devant la catastrophe Le Divin Zeus voulu récupérer sa fille mais celle-ci avait mangé une grenade que son maris lui avait donné, malheureusement toute personne qui mange chez les morts ne peut plus vivre chez les vivants. Zeus Imposa alors que Perséphone revienne au printemps de chaque année pour repartir en hiver dans l'Erèbe. Voici l'une des rares légendes où le Dieu des Enfers intervient car malgré l'image d'une Divinité méchante et fourbe Hadès n'était pas un mauvais Dieu.

    HERA:

Epouse de Zeus, elle est une Déesse-mère. Sa jalousie maladive accompagne chaque moment de sa vie de couple et donne naissance à d'innombrables légendes. L'une d'elle raconte que les époux se disputait en affirmant que le sexe opposé ressentait le plus le plaisir de la chair, pour se départager ils firent appel à Tirésias qui avait connu l'expérience des deux sexes. Celui-ci affirma que la femme avait neuf fois plus de plaisir de l'homme. Mais dans sa fureur Héra le rendit aveugle, en compensation Zeus lui donna le pouvoir de voyance.

    ATHENA:

Fille de Zeus et de Métis, elle était la Déesse de la guerre dans le sens de la tactique et de la stratégie. L'histoire de sa naissance est intéressante, la voici: Métis était une Océanide, donc une Nymphe des eaux et suite à une prophétie qui disait que si Métis avait une fille elle donnerait naissance ensuite à un garçon qui détrônerait son géniteur, Zeus aurait alors avalé son amante et le bébé qu'elle avait en ses flans. Athéna grandit dans le crane de père, quand un jour il eu un mal de tête affreux, son fils Héphaïstos, délivra la Déesse en ouvrant d'un coup de hache le crane leurs père. Pour être complet je vais ajouter ceci: La Déesse guerrière était vierge et voulait le rester, mais Héphaïstos, dans une passion folle voulu la prendre de force. Dans ses hardeurs il répandit sa "semence" sur la cuisse de la Déité qui l'essuya avec de la laine. De l'endroit où elle la jeta naquis un être mi-humain, mi-serpent. Ce monstre deviendra plus tard Roi d’Athènes mais c'est une autre histoire.

    ARES:

Fils de Zeus et d'Héra il était lui le Dieu de la guerre brutale et sanglante. Il ne se maria jamais car il était fou d'Aphrodite, la superbe Déesse de l'amour. Mais elle était mariée avec le Dieux forgeron Héphaïstos. Cela ne l'empêcha pas d'être le père d'au moins quatre enfants de la Belle. En temps de guerre Arès devenait fou et parcourait les champs de batailles avec ses deux fils Deismos et Phobos (Épouvante et Terreur) en répandant la haine auprès des combattants.

    APOLLON ET ARTEMIS:

Dieux jumeaux enfants de Zeus et Léto. 
Apollon: était une Divinité solaire de la lumière, de la musique, de la poésie, de la médecine, etc... Il eu également d'innombrables liaisons mais souvent de courtes durées. Il fût choisit par Louis XIV pour représenter le soleil et le Roi s'assimila même au Dieu en en faisant son emblème.
Artémis: était la Divinité de la chasse, de la foret et des animaux sauvages. Au contraire de son frère elle représentait la lune avec sa compagne de chasse Hécate, chaste également comme Athéna mais elle personne ne la toucha car beaucoup la craignaient pour ses terribles flèches. Comme Apollon elle excellait au tir à l'arc et ne manquait jamais ses cibles. Les Divinités jumelles avait par ailleurs en commun l'amour de cette arme qui leur servaient très souvent autant pour la chasse que pour se venger ou tout simplement tuer leurs ennemis.

    DIONYSOS:

Fils de Zeus et d'une Princesse (Sémélé), il était le Dieux des vignes, du vin et tout ce qui s'en approche (donc l’ivresse aussi). Cette Divinité était très souvent accompagnée des Ménades (les "Possédées") et d'une troupe d'esprits des bois: Faunes, Silènes, Satyres,... dont le gout pour le vin était très prononcé.

    APHRODITE:

Tout le monde connait la Déesse de l'amour et du désir qui n'est pas la fille de Zeus, non, non... Elle fut enfantée du phallus coupé du grand-père de Zeus Ouranos par son père Chronos et qui tomba dans l'océan. Aphrodite et son fils Éros faisaient régner l'amour dans le coeur des hommes et le désir sexuel dans celui des amants. Il y a aussi quelques légendes se rapportant à la Belle aux cheveux d'ors dont voici rapidement la plus connue: comme expliqué ci-dessus Arès et Aphrodite étaient amants mais Héphaïstos sentant le problème prit les devants et piégea le couple avec un filet de sa composition indétectable et invisible. Il les fit donc prisonnier et les exhiba, à leur plus grande honte, aux moqueries des autres Dieux.


Comments