Actualité‎ > ‎

Commémoration

publié le 7 juin 2016 à 11:31 par Association Le Lien des Lilas   [ mis à jour : 21 juin 2016 à 04:04 ]

Le Vercors, symbole de la résistance française.

Dès 1943, pour échapper au STO, le Service du Travail Obligatoire en Allemagne, des centaines de jeunes rejoignent le maquis surplombant la vallée du Rhône, dans la Drôme. Ils s’y mêlent à des résistants dont les premiers sont installés depuis 1940. Le maquis du Vercors devient ainsi le plus grand de France malgré la préconisation des plus avisés de se fondre en une multitude de petits maquis discrets et mobiles.

Un mois après le Débarquement de Normandie, le 14 juillet, pour couper la route entre la France et l’Italie, alliée de l’Allemagne, les Américains parachutent des armes en masse sur le Vercors. Pourtant les maquisards sont, pour la plupart, bien peu entraînés à leurs maniements et à la stratégie militaire.

Les Allemands suspectent alors une préparation de l'arrivée des Américains et, le 21 juillet 1944, 15 000 soldats aguerris de l'armée allemande attaquent le maquis par surprise.

Les combats et représailles sont atroces. En moins d'une semaine, plus de 800 Français périssent dont plus de 600 maquisards ; de nombreux civils, hommes, femmes ou enfants, sont suppliciés dans les villages. Les blessés sont massacrés, d’autres sont déportés. Une centaine d’Allemands perdent la vie.

C’est ce tragique moment de l’Histoire qui vient d’être commémoré ce 6 juin 2016, sur la place du Maquis-du-Vercors qui fait le lien entre les 19e et 20e arrondissements et Les Lilas, pour que tous se souviennent... pour que plus jamais cela ne recommence ! Souhaitons qu'une plaque commémorative et explicative soit bientôt installée !

Comments