Dictho SU

  SU - SUA
  • 1. [su(e)(es)(s), je sus, il sut, qu'il sût] savoir (= appréhender par l'esprit, avoir la connaissance complète de, pouvoir affirmer l'existence de ; avoir présent à l'esprit un ensemble de connaissances rationnelles, acquises par l'étude et par la réflexion, et constituant une synthèse ordonnée sur un objet de connaissance ; être au courant de, être informé de  ; être en mesure de pratiquer une activité de façon suivie ; posséder la science et la pratique d'une science, un art, une technique ; avoir conscience de, apprécier à sa juste valeur ; pouvoir pratiquer une activité suivie ; être capable de ; en savoir plus : CNRTL)
  • une leçon sue (= qui est bien apprise, que quelqu'un sait par cœur), cela est su (= c'est connu, divulgué, répandu, ébruité), elles sont sues, ils sont sus
  • au vu et au su de quelqu'un (= de manière que quelqu'un, ou la rumeur publique, le sache), au su de tous
  • voir : su / sue / sues / sus / sut (Les homonymes)
  • à l'insu de (= sans qu'on le sache, sans que l'on s'en rende compte ; sans en avoir conscience)
  • voir : savoir
  • 2. un suage (1) (= l'eau qui suinte d'une buche de bois exposée à la chaleur ; l'humidité qui suinte des bois d'un bâtiment qui vient d'être construit)
  • un suaire (= une pièce d'étoffe qui servait à éponger la sueur du visage ; un voile dont on recouvrait la tête et le visage des morts ; un linceul, une pièce d'étoffe dans laquelle on ensevelit un mort ; un drap blanc dans lequel on représente traditionnellement les fantômes, les revenants ; une pièce d'étoffe qui enveloppe, recouvre quelque chose ou quelqu'un)
  • elle est suante, il est suant (= sue, transpire abondamment ; est en sueur ; suinte, est humide ; laisse perler à sa surface des gouttelettes de liquide ; est extrêmement ennuyeuse ou ennuyeux)
  • une chaleur suante, une chaude suante (= une température proche de la température de fusion d'un métal)
  • [je sue, tu sues, ils suent ; ils suèrent ; en suant] suer (= éliminer de la sueur par les pores de la peau ; travailler beaucoup, se donner de la peine pour accomplir une tâche, un travail ; fournir de gros efforts ; exsuder, se couvrir d'humidité; dégager de fines gouttelettes d'humidité, une substance liquide ; s'écouler très lentement ; dégager, donner une impression par le seul aspect, par des signes extérieurs évidents ; produire quelque chose en faisant de grands efforts, en travaillant durement)
  • faire suer quelqu'un (= lui imposer un travail dur, pénible ; l'exploiter ; l'ennuyer, l'exaspérer profondément)
  • se faire suer (= s'ennuyer), faire suer une pièce de viande, un poisson, un légume  (= lui donner, une première cuisson à pour faire rendre le suc ou le premier jus)
  • voir : suer
  • 3. un suage (2) (= un ourlet au bord d'un plat, d'une assiette d'étain ; la partie carrée du pied d'un chandelier, d'un flambeau  ; une enclume de chaudronnier ; un outil de serrurier qui sert à forger les pièces en demi-rond)
  • voir : corde
  • 4. un suage (3) (= un suif dont on enduit régulièrement un bâtiment, un bateau en bois ; son cout ; l'action d'enduire un bateau de suif)
  • elle ou il est suave (= dont l'extrême douceur produit une impression subtile et agréable sur l'un des cinq sens ; se caractérise par une très grande douceur morale, qui est empreint d'amour, de bonté, d'amabilité, de délicatesse ; exprime une grande douceur de caractère, d'impression, une disposition aimante, aimable ; impressionne moralement de manière très douce, qui enchante le cœur, l'esprit)
  • un suave mari magno (= un très doux sentiment de quiétude, de délectation que l'on éprouve lorsqu'on se sent à l'abri de l'agitation, d'un ennui, d'un danger)
  • suavement (= de manière suave)
  • une suavité (= une douceur extrême produisant une impression subtilement agréable sur l'un des cinq sens ; ce qui est suave par son aspect, très doux à l'œil ; la qualité d'un artiste qui compose des œuvres suaves, aux lignes déliées, fondues, aux nuances harmonieuses ; une grande douceur morale, une disposition à l'amour, à la bonté, à l'amabilité ; la qualité de ce qui exprime une grande douceur de caractère ; la qualité d'un écrivain au style harmonieux ; une douceur affectée ou excessive)

SUB