Dictho ST

STAB
  • un stabat (mater) (dans la liturgie catholique)
  • un stabile (= une sculpture abstraite faite d'éléments métalliques en général, parfois colorée et fixée au sol)
  • elle est stabilisante, il est stabilisant (= stabilise)
  • un champ magnétique stabilisant (= qui augmente la stabilité de la configuration du champ d'un plasma)
  • un stabilisant (= un émulsifiant, un stabilisateur ; ce qui améliore la stabilité d'une substance, d'une composition chimique)
  • elle est stabilisatrice, il est stabilisateur (= rend stable ; est propre à stabiliser)
  • un stabilisateur (= ce qui rend stable ; ce qui est propre à stabiliser ; un agent, un produit ou un corps chimique qui s'oppose à la décomposition d'une combinaison peu stable ou qui tend à l'arrêter ; un corps ou une substance soluble qu'on ajoute pour rendre stable une suspension ; un agent dont l'intervention réduit la tendance à la sédimentation des constituants solides ; un dispositif assurant la stabilité, le maintien de quelque chose ; un mécanisme, un système, un dispositif servant à améliorer la stabilité d'un engin, la bonne tenue d'un véhicule, la permanence d'un fonctionnement ; un dispositif permettant de stabiliser, d'épurer un liquide ; un produit renforçant les agrégats d'un sol ; une substance favorisant le maintien d'un équilibre, d'un état ; en savoir plus : CNRTL)
  • une stabilisation (= l'action de stabiliser ; le fait de se stabiliser ; en savoir plus : CNRTL)
  • stabiliser (= rendre stable ; équilibrer, mettre en position d'équilibre ; améliorer la stabilité de, l'état d'équilibre de ; rendre quelqu'un plus stable dans son comportement, dans sa vie affective, socio-professionnelle ; enrayer l'évolution d'une maladie, d'un processus morbide) [en stabilisant ; Il fallait que nous le stabilisassions.]
  • se stabiliser (= cesser de s'aggraver ; se fixer aux alentours d'une valeur donnée, aux environs d'un chiffre donné ; se fixer dans un état donné ; conserver durablement certaines de ses propriétés physiques)
  • un stabilisme (= une immutabilité dans les institutions érigée en système)
  • une stabilité (= le caractère, la qualité de ce qui est stable ou en équilibre stable : CNRTL)
  • une stabilométrie (= une mesure de l’équilibre selon les axes antéro-postérieur et latéraux du corps d’un sujet placé sur une plateforme reposant sur des jauges de contrainte)
  • un stabiloplaste (= un élaioplaste des diatomées fixe en nombre et en position)
  • elle ou il est stable (= est dans un état, une situation ferme ou durable ; en savoir plus : CNRTL)
  • voir aussi : dictionnaire de l'Académie de médecine
  • _ un système auto-stabilisant
  • _ elle est déstabilisatrice, il est déstabilisateur
  • une déstabilisation
  • déstabiliser (= rendre moins stable, déséquilibrer), il est déstabilisant (= déséquilibrant)
  • _ un électro-stabilisateur programmé ou ESP (= un système de régulation électronique de l'ensemble du comportement dynamique d'un véhicule)
  • _ il est instable (= n'est pas stable ; manque de stabilité, de constance ; change, varie facilement ; repose sur un équilibre vacillant, une base peu solide)
  • une instabilité (= un défaut, un manque de stabilité, d'équilibre ; le caractère, l'état de ce qui n'est pas stable, de ce qui varie facilement ; une inconstance psychologique)
  • _ une métastabilité (= le caractère de ce qui est métastable ; le caractère métastable de quelque chose)
  • il est métastable (= n'est pas stable mais dont la vitesse de transformation est tellement lente qu'il a l'apparence de la stabilité)
  • _ un (circuit électronique) monostable
  • voir aussi : établir
  • une stabulation (= un séjour, un mode d'entretien du bétail en local fermé, et plus particulièrement des bovins à l'étable ou dans un espace limité à l'air libre ; un séjour, un élevage des poissons en vivier, des huitres dans un parc)  voir : étable
STAC
  • staccato (= en musique :  en jouant chaque note détachée, en particulier pour les instruments à cordes frottées, l'archet s'arrêtant entre chaque note sans quitter la corde)
  • un staccato (= un mode d'exécution qui utilise cette technique ; un passage qui est exécuté selon cette technique ; un bruit sec et bref qui se répète à intervalles réguliers)
  • voir : détacher
STAD
  • A. un stade (= dans l'Antiquité grecque : une ancienne mesure de longueur ; un espace long et étroit, de la longueur d'un stade à l'origine, puis construit en arc de cercle entouré parfois de gradins, où se disputaient d'abord la course à pied, puis diverses épreuves sportives telles que l'athlétisme et le pentathlon)
  • _ un stadia (= un instrument de mesure des distances composé d'une mire graduée, observée au moyen d'une lunette munie d'un réticule)
  • _ un stadimètre (= un instrument d'optique qui permet de lire directement sur une mire graduée la distance entre la station de visée et celle où est placée la mire)
  • elle ou il est stadimétrique (= a rapport à une mesure faite au stadimètre)
  • B. un stade (= un terrain aménagé pour la pratique de certains sports ou un sport particulier)
  • un stade-vélodrome (= un stade dont la piste pédestre se double d'une piste cycliste)
  • une stadière, un stadier (= une personne chargée de l'accueil et de la sécurité du public dans un stade)
  • C. un stade (= chacune des phases d'une évolution, qui se succèdent selon un ordre généralement connu et immuable et qui sont caractérisées par des phénomènes notoires ; chaque étape du développement d'une espèce ou de l'évolution d'une maladie, possédant ses caractères propres ; une étape distincte d'une évolution dont le caractère n'est ni obligatoire ni immuable dans l'ordre de son déroulement ; un moment, un point précis localisé dans le temps ; un degré, un niveau atteint dans quelque chose ; en savoir plus : CNRTL)
  • une synthèse multistade (= une préparation d'une substance chimique)
  • stade / stage : Office québécois de la langue française
  • un stadhouder ou stathouder (= un gouverneur de province dans les Pays-Bas du 14ème au 17ème siècles, puis dans les Pays-Bas méridionaux aux 17ème et 18ème siècles ; un personnage qui, dans les Provinces-Unies outre le commandement des forces militaires, avait des pouvoirs plus ou moins étendus dans une ou plusieurs des sept provinces de l'État)
  • un stathoudérat (= la dignité de stathouder)
  • elle est stathoudérienne, il est stathoudérien = est relative ou relatif au stathouder, au stathoudérat)
  • un stadia, une stadière, un stadier, un stadimètre, elle ou il est stadimétrique : voir : stade (ci-dessus)
STAF
  • 1. un staff (= une composition plastique constituée de plâtre à mouler armé de fibres végétales, employée dans la décoration d'intérieur et la construction de décors de théâtre et de cinéma)
  • staffer (= construire en staff) [je staffe, ils staffent, tu staffes]
  • une staffeuse, un staffeur (= une plâtrière, un plâtrier spécialiste du moulage et de la pose d'ouvrages décoratifs en staff)
  • 2. un staff (= un groupe de personnes assurant des fonctions de direction ou d'encadrement dans un service, un organisme ; l'ensemble des collaborateurs directs du directeur d'une entreprise)
  • 3. une staffe  (= une poignée ou un anneau de cuir ou de tissu fort, utilisé(e) par les acrobates aériens pour se suspendre à leurs appareils et muni(e) parfois d'un roulement à billes facilitant les tourbillons)
STAG