Les ULM

 
Un ULM ( Ultra Léger Motorisé) est un ''aéronef'', c'est-à-dire un appareil qui vole, ayant des caractéristiques particulières que l'on peut résumer ainsi :

* C'est au maximum un appareil biplace, il ne peut emporter qu'un seul passager en plus du pilote.

* Il doit avoir une masse maximale au décollage, tout compris (machine, passagers, carburant, bagages, etc...) de 300 Kg pour un monoplace ou 450 Kg pour un biplace. Un dépassement de 5 % à 10% est autorisé pour l'emport de certains équipements bien précisés par la réglementation.

* Son moteur doit développer une puissance maximale continue de 45 KW (61 CV) pour un monoplace, et 60 KW (82 CV) pour un biplace, sauf exception dans certaines classes.

* Il doit être capable d'atterrir avec une vitesse minimum de 65 Km/h.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
L’ULM est réparti en 6 classes ou catégories reconnues par l’Aviation Civile au même titre qu’un nouvel avion de Dassault ou de Airbus Industries:
  • le paramoteur (aile de parapente avec un moteur dans le dos du pilote)
  • le pendulaire (aile delta avec chariot et moteur)
  • le multiaxes (petit avion)
  • l’autogire (sorte de petit hélicoptère sans habitacle)
  • l'aérostat ultra-léger (mini dirigeable aperçu dans l’émission Ushuaïa de Nicolas HULOT)

  Le paramoteur  

Le pendulaire 

 Le multiaxes  

 L'autogire

L'ULM Hélico

ClasseULM_Helico

 L'aérostat  

 

A La Clayette, le Club ULM de Bourgogne n’a dans son hangar « que » des ULM pendulaires mais accueille régulièrement sur son terrain toutes les catégories d'ULM.