ACCUEIL‎ > ‎

LE SITE D'INFORMATIONS ET DE RE-INFORMATION SUR L'UKRAINE

18 décembre 2014: 

REORGANISATION DES FORCES ARMEES LOYALISTES
L'UKRAINE AUX UKRAINIENS

Le récent cessez-le-feu  sur le front est ukrainien permet aux troupes ukrainiennes de se réorganiser en base arrière tout en assurant leur avantage sur la ligne de contact avec les moscovites.
La perception des premiers matériels militaires étrangers se fait avec le bénéfice d'un calme relatif.
Il ne s'agit pas pour l'Ukraine de baisser la garde. Ce cessez-le-feu n'est qu'une trêve avant un proche retour à l'ordre et à la souveraineté de l'Etat Nation. 

2 novembre 2014: 

OFFICIEL: LA RUSSIE PREND POSITION DANS LE DONBASS UKRAINIEN

C'est le même cas de figure qu'en Crimée ukrainienne. Le processus de l'invasion russe est le même:

Etape 1: Montrer ses muscles par des opérations militaires spontanées d'envergure. 
L'Europe et l'Otan médusées par ce culot ne bougent pas d'un poil. Ainsi, le 30 octobre plusieurs bombardiers russes ont pu leur faire quelques pieds-de-nez en violant l'espace aérien de plusieurs pays. Et même nos centrales nucléaires ont pu être survolées dans le même temps par des drones sans qu'aucun parti politique, absolument aucun, n'y ai vu un scandale pour la sécurité nationale.

Etape 2: Préparer les esprits en annonçant d'avance la reconnaissance du vote des séparatistes.
Même si c'est un vote anticonstitutionnel pour l'Ukraine,  il sera entériné  par la Russie. 
A cet effet la Russie a fourni ses propres commissaires politiques amis comme observateurs internationaux. On compte parmi eux des membres du RBM ou du Vlaams Belang associés à des politiciens communistes européens. Les populistes européens alliés aux bolcheviks contre l'Ukraine indépendante! La boucle est bouclée.

Etape 3: Prendre position en occupant le territoire.
Pas un média français, pas une déclaration de l'Otan pour dénoncer l'occupation militaire russe du Donbass ce 1er novembre 2014. Nous pouvons parier que le Donbass sera dans quelques heures sous la coupe militaire russe de façon officielle. Une des nombreuses preuves:


Ce qui attend l'Ukraine dans les jours qui viennent ne sent vraiment pas bon:



DIMANCHE 26 OCTOBRE 2014
ELECTIONS DES DEPUTES UKRAINIENS A LA RADA:
LA VICTOIRE DES PATRIOTES UKRAINIENS CONFIRMEE.

 
Malgré une abstention forte et très inégale selon les régions  (faible participation  de 53% ), les partis patriotes et identitaires ukrainiens occuperont prés de 70% des sièges au nouveau parlement ukrainien, la Rada.

Avant la proclamation officielle  des résultats dans quelques heures les estimations ce lundi 27 octobre 2014 à 17h51 (65,15% de bulletins dépouillés) sont:

Front Populaire, dirigé par l'actuel premier ministre Arsenii Iatseniouk: 21,67%
Bloc présidentiel (Parti Solidarité dirigé par Petro Porochenko et Udar dirigé par Vitalii Klitshko): 21,4%
Parti Samopomitch dirigé par le maire de Lviv, Andrii Sadovii: 11,13%
Bloc d'opposition, pro-russe, de Yury Boyko: 9,88%
Parti Radical dirigé par Oleh Liashko: 7,37%
Batkivchina dirigé par Ioulia Timoshenko: 5,66%
Svoboda, dirigé par Oleh Tiagnibok: 4,7%
Résultats non définitifs, bulletins de vote en cours de dépouillement à 21h25

Les autres formations, dont le très attendu Praviy Sector,  seraient sous la barre des 5%. Certaines figures de la révolte de Maïdan seraient cependant en passe de gagner localement des places à l'assemblée parlementaire.

Quels enseignements à tirer du scrutin:

La récente élection présidentielle de Petro Porochenko est confirmée, mais sans le blanc seing qu'il espérait. On s'achemine plutôt vers un tandem gouvernemental Porochenko-Iatseniouk, ce dernier étant l'une des plus grande surprise  de même que l'arrivée du mouvement lancé par le maire de Lviv, en troisième homme.

Les sondages se sont lourdement trompés ainsi que les pronostics des bouffons de la géopolitique française. Le parti présidentiel arrive avec prés de 8 points en dessous des pronostics et l'actuel premier ministre à plus de 10 points au dessus. 

Le mouvement Samopomitch du maire de Lviv fait une entrée fulgurante en siphonnant au passage les voix de Svoboda issues du même vivier géographique, la très patriote Galicie.
 
Les vrais acteurs  de la révolte de Maïdan c'est à dire Svoboda et Praviy Sector sont paradoxalement  privés et volés de leur juste victoire. Jeudi 30 octobre une manifestation a eu lieu a Kyiv pour demander un nouveau décompte des voix. Le parti de Tiagnibok estime qu'il se situe au delà des 5%. Ce passage de seuil électoral lui permettrait de représenter ses plus de 600.000 électeurs.  

Le parti de Ioulia Timoshenko obtient un faible score et semble voué à disparaître au profit du "front populaire". 

Enfin, il faut noter que les médias français pro-russes, ceux dits de "ré-information" ont pris une sérieuse gifle en prédisant un peu trop tôt la chute des partis nationalistes et identitaires. On constate au contraire leur nette progression, leur radicalisation (Liashko) et leur plus grande diffusion dans l'est ukrainien jusqu'aux portes du Donbass. 
La Russie  est la grande perdante de son pari fou. L'Ukraine aujourd'hui non seulement renouvelle sa méfiance mais  la défie plus nettement encore.




SOUTENONS  LA RESISTANCE UKRAINIENNE
FACE AU TERRORISTES SEPARATISTES RUSSES.

AIDONS LES FAMILLES DES SOLDATS
ET LES FAMILLES DES VOLONTAIRES UKRAINIENS TUES PAR LES MOSCOVITES.
 

RENSEIGNEMENTS & CONTACTS
 LA VOIX DE L'UKRAINE:  resistanceukraine@gmail.com


BIENVENUE A LA VOIX DE L'UKRAINE -NI CONFORMISTE, NI ATLANTISTE, NI EURASISTE-
Et si la pensée unique n'était pas ou on pense qu'elle est, ignorants et bêtes que nous sommes. Et si ceux qui ne sont pas pro-russes n'étaient pas forcement pro-américains. Les anathèmes pleuvent: Si vous n'êtes pas eurasiste vous êtes atlantiste. Si vous n'êtes pas ukrainophobe vous êtes fasciste. Il est temps de réveiller la défense de l'Occident contre les nouveaux impérialismes qui menacent à l'Est comme à l'Ouest ou au Sud, l'Europe des nations souveraines.
  • un commentaire des actualités ukrainiennes traitéés dans les médias  dans "REVUE DE PRESSE"
  • des commentaires sur l'activisme idéologique et pratique pro-russes dans "A LA UNE"
  • un OBSERVATOIRE DE LA DESINFORMATION propagée dans les médias dans "DESINFORMATION"
  • une analyse de l'Ukraine et de son âme politique, religieuse et culturelle dans "L'UKRAINE AUJOURD'HUI"
  • des analyses et des commentaires sur les visions géopolitiques et les choix de civilisation en Europe, pricipalement en Ukraine dans COMPRENDRE L'UKRAINE
  • un compte rendu de la richesse culturelle et religieuse de l'Ukraine dans "REGARDS D'UKRAINE"