Laurent Roth Cinéaste
 

 

 

J'ai quitté l'Aquitaine (2005)

" A l’institution, on est très gentil avec moi. Le docteur a dit qu’il fallait que je fasse de l’exercice. Dans ma vie, je n’ai pas réussi grand chose. J’ai été choyé par ma mère et pas battu par mon père. Je n’ai trouvé ni la fortune, ni le bonheur dans mes voyages. Je ne me suis pas amusé, pas marié, pas même fiancé. Dans ma valise, en arrivant ici, il n’y avait que du linge sale."                                                                                                              Laurent Roth           > English version
> En savoir +
 


Une Maison de famille (2004)

Version courte de J'ai quitté l'Aquitaine.

> En savoir + 

Ranger les photos (1998-2009)

De Laurent Roth et Dominique Cabrera
Fiche Technique : Documentaire, mini-dv, 13'35''. 
Filmé et produit par Laurent Roth.

Résumé :  

Avril 1998. Dominique Cabrera emménage la nouvelle maison qu’elle vient d’acheter à Montreuil . Je lui rends visite avec ma nouvelle caméra. Nous décidons après un bon repas de faire un film tous les deux. Nous nous fixons une règle : douze plans-séquence, en tourné-monté, avec fondu à l’ouverture et à la fermeture. Pas de montage donc; le film montré est le rushe tourné ce jour-là. Le sujet sera le rapport qu’entretient Dominique aux photos de famille, au cinéma, aux traces du bonheur. J’ai tourné ce film, je l’ai oublié, je le montre ici pour la première fois. LR

> En savoir +

> Entretien

L’Impromptu de Jacques Copeau (1993)

Un studio plongé dans l'obscurité, un tréteau nu, quatre chaises, une table, un magnétophone, un projecteur, quelques livres et photos : voici les éléments de la machine à mémoire de "l'Impromptu de Jacques Copeau". 

> En savoir + 


Modèle depuis toujours (1988)

Modèle depuis toujours : ce que la femme vit, craint, espère lorsqu'elle s'offre nue au regard de l'artiste. 

Ce document est le témoignage d'un modèle professionnel, Claire-Marie Marcen, filmée à l'Académie de la Grande Chaumière, et en privé avec le peintre Michel Lascault. 

> En savoir + 

 

Les Yeux Brûlés (1986)

Une jeune femme vient chercher à l'aéroport de Roissy une cantine militaire qui lui est retournée. Il s'agit des effets et clichés de Jean Péraud, reporter photographe disparu à Dien Bien Phu le 8 mai 1954. Bientôt, la discussion s'engage entre la jeune femme et les anciens compagnons de presse de Péraud qui sont présents. À travers les souvenirs et récits qu'elle suscite, ressurgissent les questions toujours actuelles sur ce qui fait l'image de guerre : le reporter est-il témoin ou combattant ? Se protège-t-il des effets de la guerre en la filmant ou bien au contraire prend-il plus de risques pour rendre son témoignage ? Peut-on parler d'art devant cette image faite face à la mort ? English version

> En savoir + 

 

Henri Alekan, des Lumières et des Hommes (1985)

Film somnambule en noir et blanc.
Alekan entrevu sur le mode initiatique.
Le ton est celui de l'excellent Socrate, sorti des murs de la ville, venu s'assoir avec Phèdre sous les arbres qui bordent l'Illisos. Il est midi. le jour est stationnaire, le temps au partage des savoirs.

> En savoir +


Marie ou le retour (1984)

Fiction, 16mm, 10’
Directeur de la photographie : Sophie Maintigneux.
Archibald Films.

ĉ
Laurent Roth,
Mar 25, 2010, 2:45 AM