Méditation‎ > ‎

Apocalypse

Le livre de l'Apocalypse

 
Son importance et son actualité           Pages  1 >     

L'Apocalypse est sans doute le livre le plus contesté et discuté de toutes les Ecritures Saintes.

D'une part, il excite l’attention de plusieurs lecteurs qui désir violemment le surnaturel; d'autre part, il les décourage par son vocabulaire qui repose sur l’utilisation des symboles comme signe représentant sa valeur qui les dépasse et dont ils ne distinguent pas le sens. On a parfois comparé l'Apocalypse à un kaléidoscope que l'on agite pour découvrir d'infinies combinaisons d'images aux multiples couleurs. C'est se tromper gravement sur le caractère de la Révélation divine où tout est l'effet d'une conception souveraine, suprême, infaillible qui est la conception même de l'auteur divin.

L'extrême divergence des interprétations de l’apocalypse a incité certains serviteurs de Dieu à s'abstenir de prêcher sur ce livre pour éviter des conflits qui ne se terminent pas ou même d'inutiles divergences et divisions. Cette attitude se repère dans certains instituts bibliques, séminaires ou facultés de théologie qui n’autorisent pas ce livre à faire-part dans leur programme.

Quoi qu'il en soit, le soixante-sixième livre de la Bible est l’élément qui entre de façon indissociable dans la composition de la Révélation divine au même titre que les soixante-cinq autres, car il fait partie, lui aussi, de l'héritage de «la foi transmise aux saints une et une seule fois pour toutes» pour l'édification de l'Eglise corps de Jésus-Christ. ( Jude 1:3 )

S'il est vain de prétendre craindre le message de l'Apocalypse dans toute sa complexité, il est tout aussi vain de prendre ce prétexte pour le faire disparaître de notre domaine d’activités spirituelles. Lorsque Dieu a donné à Jean l'ordre de ne pas sceller ou apposer un sceau pour fermer «les paroles de la prophétie de ce livre» ( Apo 22:10 ), il indiquait de façon claire son désir que nous en aurons grandement de l’intérêt. Or, loin de s'en instruire, la chrétienté a bien souvent neutralisé cette révélation en la réduisant en image du Moyen-âge qui, par son caractère ridicule, insolite déclenche le rire ou en la soustrayant au peuple par des interdictions d'ordre ecclésiastique, avant de l'abandonner aux interprétations doctrinales qui induisent volontairement dans l’erreur. De ce fait, l'Eglise de Jésus-Christ a été privée d'une parole d'actualité dont elle aurait eu grand besoin.

Au VIe siècle av. J.-C., l'Eternel déclarait au prophète Daniel: «Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu'au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera.» ( Daniel 12:4 ) Mais à l'apôtre Jean, le Seigneur ordonne: «Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre», et il ajoute: «Le temps est proche.» ( Apo 22:10 ) Nous vivons effectivement ces temps de la fin dont parle l'Ecriture, ce que l'Esprit de Dieu confirme à la fois dans la prophétie et par les événements actuels. Or l'Apocalypse décrit par écrit afin de représenter le plus finement possible cet avenir très proche dans lequel le monde entre malgré lui.

Le caractère d'actualité de l'Apocalypse est d’une évidence incontournable. Les bouleversements d'aujourd'hui préparent ceux de demain, et un grand nombre de symboles de l'Apocalypse perdent leur mystère au fil des événements actuels qui la mettent plus que jamais à l'ordre du jour. La révélation exceptionnelle de l'avenir s'inscrit dans le dessein de Dieu pour nos temps de grand égarement, et ceci afin de nous faire vivre de l'espérance qu'elle sécrète. Car si ce livre annonce des lendemains qui pleurent, il prédit aussi des surlendemains qui chantent, lorsque Jésus-Christ viendra régner pendant mille ans sur la terre avec ses rachetés, avant de vivre avec eux l'éternité de bonheur qui leur est réservée.

Cette perspective doit motiver, encourager et dynamiser le croyant dans sa foi, encourager ceux qui endurent actuellement la persécution et fortifier les convictions de la minorité combative de l'Eglise du Seigneur.

Que la présente ETUDE BIBLIQUE SUR LA REVELATION (Apocalypse) augmente notre connaissance de la sainte Parole de Dieu et du Seigneur de gloire qui revient bientôt; Qu’elle puisse surtout approfondir notre amour pour Jésus-Christ, notre Sauveur et notre Roi.
                                                                                           Pages  1 >

 

Transcription et notes * explicatives augmentées: La Semence vivante  
© BibleWorkshop
Comments