LA ROQUETTE, Histoire du Quartier, Mémoire du Pavé...

Histoire du quartier de La Roquette à Paris, des deux prisons qui se faisaient face: La Petite Roquette (prison des Jeunes Détenus, puis prison de femmes) et la Grande Roquette (ou Dépôt des Condamnés). Les exécutions capitales avaient lieu devant la Grande Roquette. Alors pendant la nuit, la guillotine sortait de son hangar, rue de la Folie Régnault, et descendait dans son fourgon noir vers la place pour y être dressée. Deibler et ses aides y cajoleraient la "Veuve" jusqu'à l'aube, jusqu'au moment où elle ferait tomber une tête.

La Grande Roquette fut la dernière demeure de nombreux assassins, mais aussi un dernier bastion des communards en 1871. Sa petite sœur, la Petite Roquette, ne peut pas se vanter de faits aussi notables mais son histoire n'en est pas moins intéressante. Pour lui avoir survécu, puisque ce n'est qu'en 1974 que les bulldozers lui donnèrent le coup de grâce, elle marqua beaucoup plus le quartier de son empreinte. Aux allures de forteresse, elle imposait par sa présence, et reste gravée dans la mémoire de nombreux habitants du quartier.

    Ce site se veut un lien entre passé & présent, un espace dans lequel évoquer Histoire & mémoire...   


La Roquette sur Twitter

La Roquette sur Facebook

La Roquette sur Google+

La Roquette sur YouTube

La Roquette sur Dailymotion