Radiesthésie planches

Le taux vibratoire : mesurer le taux d'une personne (ou d'un lieu) à l'aide de planches existantes et connues.
Il n'est pas facile de définir exactement ce que sont les Taux Vibratoires. Tout est énergie, la matière n'est qu'une sorte d'ultime concentration de l'énergie. On peut d'ailleurs remarquer que toute matière ne possède pas la même dureté, la même masse, donc la même "concentration" d'énergie... 
Or l'énergie se transmet et se mesure en "vibrations" - les sons, la lumière se transmettent par des vibrations qui leur sont propres . . . 
Le Taux Vibratoire est la mesure de la qualité de cette énergie structurelle. Elle se mesure grâce au biomètre de Bovis. 
Cette mesure peut s'appliquer absolument à tout : objets physiques inanimés, êtres vivants (plantes, animaux, êtres humains). Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de taux vibratoires allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés. Les êtres humains sont en général entre 6000 et 9000 U.B. Les lieux sacrés dépassent les 5 ou 600.000 U.B : En Égypte, des mesures sur la pyramide de Louxor ont donné des mesures allant de 28 à 30 000 unités.
Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7000 traditionnellement admis, certaines personnes dont le style de vie (physique et spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé les 100.000 U.B. en T.V. du corps physique.
Voici plusieurs cadrans qui vous aideront :
Le biomètre de Bovis simple : 

Le biomètre de Bovis complet : 
Le cadran de Bovis :

Le cadran de Bovis permettant de mesurer les 3 plans vibratoires :

1er Secteur : le physique qui va de 0 à 10 000 unités, donnera l’intensité d’un lieu, la vibration ayant un effet sur le physique de l’être humain.

2e Secteur : on dépasse la conception de Bovis et on pénètre dans le domaine du monde énergétique ou dénommé aussi corps éthérique, le Biomètre va de 11 000 à 13 500 unités.

3e Secteur : il pénètre subtilement dans le domaine spirituel et dans un univers ésotérique que l’on va mesurer dans les sanctuaires.


Comment procéder : Se munir si possible d'une photo ou d'un témoin. Pour les biomètres, mettre la photo à gauche du biomètre, pour les cadrans, sous l'encoche. 

Pour les biomètres, positionner le pendule sur le point "neutre" qui est de 6500. Posez-vous la question : "je veux savoir le taux vibratoire de .....". Le pendule devrait se déplacer (horizontalement) vers la gauche ou vers la droite de ce trait neutre de lui même, laissez-le faire et précisez : "arrête-toi quand le taux vibratoire sera trouvé". 
Vous verrez alors le pendule s'arrêter sur le trait en marquant un balancement vertical léger de haut en bas et de bas en haut sur la graduation en question. 
Le premier cadran de Bovis (celui qui n'est pas en couleur) a une graduation nettement plus élevée. Vous positionnez le pendule sur l'encoche et vous suivez la même procédure : cette fois, le pendule se déplacera en suivant le rayon des graduations. 
Le deuxième cadran de Bovis mesure trois plans : physique, énergétique, spirituel. Il faut donc se positionner aussi sur l'encoche mais demander : "je veux connaître le taux vibratoire physique de...." (puis pour une deuxième procédure : "je veux connaitre le taux vibratoire énergétique de..." etc). Le pendule suivra les rayons pour chaque plan et vous indiquera les taux. 

Le géodynamètre est une planche complémentaire que je joins et qui est une réplique des cadrans ci-dessus.



Aussi surprenant que cela puisse paraître pour les non initiés, les réponses sont pourtant exactes et cela quelque soit le pendule utilisé. J'ai mesuré plusieurs taux vibratoires pour des personnes saines ou malades et je n'ai jamais eu d'erreur : par exemple, pour une personne dont j'ignorais qu'elle était atteinte d'un cancer généralisé, sur le biomètre de Bovis simple, le pendule s'était arrêté à 2000 ce qui signifiait maladie déjà bien avancée. Ce n'est qu'ensuite, un mois après, que j'ai appris pourquoi. 

Mais qui est Bovis ?


Les passionnés de radiesthésie ou de géobiologie ont forcément entendu parler de Bovis et de sa fameuse "échelle". Pour beaucoup, il s'agit d'un objet bien utile quand il s'agit de mesurer le "taux vibratoire" d'un lieu ou d'une personne. Mais que sait-on de Bovis, de l'origine de sa découverte et des prises de position qui furent les siennes ?
Bizarrement, on connait peu de choses sur ce personnage dont le nom et l'invention ont fait le tour du monde au point qu'on parle dorénavant d'"Unité Bovis" (souvent simplifiée en "UB"). Il semblerait que Jacques Bovis, personnage contemporain et petit-fils du célèbre radiesthésiste, soit à l'origine de la renommée de son ancêtre. Si tout le monde semble à peu près d'accord sur ses dates de naissance et de décès (il serait né en 1871 et décédé en 1947), un doute subsiste sur son véritable prénom. Bovis tenait des conférences et présidait la "Société de Radiesthésie de la Côte d'Azur". Dans son exposé ci-joint en document pdf téléchargeable, on peut y lire que Bovis a étudié les Pyramides d'Egypte.  

Le Taux de Vitalité : 
A ne jamais confondre avec le Taux Vibratoire. 

Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l'être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l'espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l'état de santé de l'organisme étudié. 

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le Taux de Vitalité de tous les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l'organe qui présente un problème.

Sur une échelle de 100 graduations, on peut prendre en considération les seuils suivants:

Au dessus de 70 : pleine forme
70 : santé normale
60 à 70 : légère déficience
50 à 60 : déficience importante nécessitant des soins
40 à 60 : pathologie grave, 40 représentant un seuil critique
30 : la personne est mourante ou l’organe est quasi complètement dévitalisé


Les polarités :
Tout dans l'Univers est partagé entre deux polarités : positif + et négatif - 
Le positif est masculin, Yang et chaud, le négatif est féminin, yin et froid. 
Les plantes, les animaux, et bien sûr l'homme, n'échappent pas à cette loi. 
Ces polarités peuvent être particulières à chaque personne, mais en règle générale, le haut (tête) est positif, le bas (pieds) négatif, le dos est positif, le devant est négatif . . .
Sans entrer dans les détails, tout problème de santé ou de perturbations énergétiques peuvent amener des modifications de ces polarités, et donc, contrôler les polarités permet également de déceler les perturbations.




Ċ
Nicole Leveque,
5 août 2012 à 13:22