Vision

Voici quelques informations sur la vision, surtout sur la vision périphérique

 

Page d'acceuil

 

Liens pour plus d'infos: 

Le site canadien explique le fonctionnement du cerveau à tous les niveaux. En cliquant sur "les détecteurs sensoriels" le site te montre toute information de la vision et te laisse choisir entre débutant, intermédiaire et avancé.

Voici le site: Le cerveau

 

La vue (Wikipedia) 

Vision (Wikipedia)






Le mélange des couleurs - essayer de le décrire en LSF.

 

Voici la description du même image en mots. 

 

Alors, c'est mieux mots après mots (langue orale) ou signé dans l'espace (langue visuelle)? 

 


L'enfant et l'oiseau - essayer de signer comment l'oiseau s'envole.


 Voir pour comprendre

Une image vaut 1000 mots

En utilisant une langue orale, il est possible de dire mot après mot. C'est donc une langue 2-dimensionnelle « 2D ». 

Les langues des signes permettent de transmettre pas seulement mot après mot, mais des images, idées et actions en utilisant des signes, la mimique et l'espace. C'est donc une langue 3-dimensionnelle « 3D ». 

À ce moment-là, je me pose la question : « Pourquoi l'humanité utilise toujours une langue orale linéaire, s’il existe une langue bien supérieure ? » 

La LSF en étant une langue visuelle a donc besoin de la vision pour la comprendre. Voici un peu plus d'information sur la vision et le fonctionnement des yeux.

Vision centrale et vision périphérique

Les cellules de la vision centrale nous permettent d'avoir une vision détaillée lorsque nous regardons un objet directement.

Les cellules de la vision périphérique n'ont pas la même capacité pour le détail minutieux, ce qui ne nous permet pas de lire, par exemple. Par contre, ils sont plus sensibles à la lumière et peuvent capter les mouvements plus vite.

Pour plus d'infos sur la vision

La vision dans la langue des signes

Pendant la communication en langue des signes, les interlocuteurs se regardent dans les yeux. C'est donc la vision périphérique qui permet de voir tous les signes.

Ceci pourrait expliquer pourquoi les signes avec un mouvement compliqué se signent proches du visage, et les signes plus simples peuvent s'éloigner du corps.

Améliorer la vision périphérique

Un endentant, a le handicap d’utiliser sa vision centrale dans la plupart de temps. Dès qu'il commence de se lancer dans les études de la langue des signes, il va découvrir qu’il n'arrive pas de suivre les mouvements du signeur avec son regard. Naturellement, il va apprendre d’utiliser sa vision périphérique de plus en plus.

Voici quelques idées pour améliorer la vision périphérique :

  • regarder la télé en regardant 50 cm — 1m à côté de la TV
  • observer les gens sur la rue sans les regarder
  • se concentrer sur un point au-dessus et un peu derrière de la tête, ceci aide pour se détendre et voir la totalité
  • essayer de voir tout dans une fois (comme une caméra) sans que l'œil bouge

Observer pour mieux signer

La LS est une langue visuelle. Il faut donc bien savoir (savoir) comment les événements se déroulent. Ce qui n'est pas possible en français, en LS c'est essentiel : la pensée visuelle. Ce qu'il faut apprendre c'est réfléchir en image, car la pensée est à la base visuelle (les rêves donnent la preuve).

Voici quelques idées pour améliorer la réflexion en image :

  • observer pendant toute la journée
  • observer comment les gens marchent, comment les oiseaux volent, comment les plantes bougent dans le vent...
  • essayer de voir les choses, comme un enfant, comme pour la première fois
  • découvrir les formes, les surfaces, les bâtiments, les nuances de couleurs...
  • apprendre à faire le dessin, car pour bien le faire il faut observer





Afficher un autre image: