Migration pour les entreprises

Dans cette page, nous allons découvrir comment arriver à utiliser Windows tout en se prémunissant de vols de données de ce système d'exploitation.

Pour les particulier, c'est très simple, il suffit de passer sous linux.

Toute la suite de cette publication concerne que les entreprises.

Le principe consiste à enfermer Windows dans une cage virtuelle dans laquelle Windows sera totalement coupé du monde extérieur.

Ainsi, vous pourrez installer CATIA dans ce Windows sans risque de vous faire pirater les données.


Cette "cage virtuelle" est contenue dans un ordinateur réel dans lequel s'exécute Linux.
Seul Linux a accès au monde extérieur. De plus Linux peut lire les données dans la "cage virtuelle" pour communiquer de façon totalement controlée les données conçues préalablement par les logiciels fonctionnant sous Windows.

Pour ce faire nous allons installer une "machine virtuelle", un concept révolutionnaire qui existe depuis quelques années déjà.

Cela consiste à installer dans Linux un logiciel qui va créer de véritables "ordinateurs virtuels" dans lesquels on peut installer tout nouveau système d'exploitation que l'on veut dont notamment Windows lui-même. La "cage virtuelle" dont je vous ai parlé est donc en fait un ordinateur virtuel.

Concernant le ralentissement, je vous rassure, la plus grosse partie du code est exécutée directement par le microprocesseur en mode utilisateur, le mode administrateur du processeur ne pouvant être exécuté que par le système hôte c'est à dire Linux. Le ralentissement est donc très faible et reste de toute façon largement inférieur à celui de Windows lui-même.

Toute l'information que je vous livre ici a pour origine la documentation ubuntu que vous trouverez ici.

Ce logiciel est VirtualBox et il fait bien entendu parti du domaine du libre.

Tout d'abord, quelques définitions fondamentales :
  • Le système hôte (host) est le système d'exploitation principal de votre ordinateur, c'est notamment lui qui permet de faire fonctionner VirtualBox.
  • Le système invité (guest) est le système d'exploitation installé à l'intérieur d'une machine virtuelle.
  • La machine virtuelle est un ordinateur virtuel créé par VirtualBox.
  • La touche hôte est la touche permettant de capturer le pointeur de la souris dans la machine virtuelle ou de la libérer vers le système d'exploitation hôte. Dans VirtualBox, par défaut, il s'agit de la touche Ctrl en bas à droite de votre clavier.
Sachant que je vous propose là une solution professionnelle, le minimum matériel requis rien que pour le système hote est :
  • mémoire vive : 1 Go minimum
  • processeur : 1Gh
  • disque dur 200 Mo
  • carte graphique : on s'en fout !

Toutefois, votre ordinateur physique doit avoir comme capacité physique la somme des nécessités de chaque machine virtuelle comprenant système d'exploitation, logiciels et données. Ce qui veut dire que pour une machine devant faire fonctionner CATIA, vous devez avoir une machine supportant CATIA auquel vous ajoutez la nécessité pour faire fonctionner un Linux classique.

Version de linux
Toute l'installation de virtualbox est faite à partir de ubuntu V 15.04 que vous trouverez ici.
Puis débranchez tout les périphériques de stockage à l'exception bien sûr du disque dur interne.

Installation de virtual box
Dans une console copiez-collez les ligne de commande suivante
echo "deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian $(lsb_release -sc) contrib" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/virtualbox.list && wget -q http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian/oracle_vbox.asc -O- | sudo apt-key add - && sudo apt-get update && sudo apt-get install virtualbox-5.0
sudo usermod -G vboxusers -a $USER


  • Dans le bios, cherchez l'option virtualisation et activez-là.

  • Lancez VirtualBox : Applications → Outils système → VirtualBox.

principales commandes
La Touche Hôte est par défaut la touche Ctrl droite (votre clavier a 2 touches Ctrl, il faut utiliser la touche Ctrl de droite!).
  • Fichier → Gestionnaire de supports virtuels, pour gérer les images de disque dur virtuel, CD-ROM et disquette ;
  • Machine → Nouveau, pour créer une nouvelle machine virtuelle ;
  • Machine → Préférences, pour configurer une machine virtuelle ;
  • Touche Hôte + F, affichage d'un système invité en plein écran ;
  • Touche Hôte + Q, fermeture de la machine avec différents choix (sauvegarde, extinction, fermeture brutale) ;
  • Touche Hôte + R, effectuer un « reset » sur un système invité ;
  • Touche Hôte + H, extinction de la machine ;
  • Touche Hôte + Suppr., exécute Ctrl + Alt + Suppr sur un système invité Windows.;
  • Touche Hôte + F1 à F6, basculer entre les terminaux sur un invité Linux.
Cliquez sur le bouton "Nouvelle"
  • Comme nom tapez "windows" , comme version choisissez la bonne version de votre windows dans le menu déroulant puis  cliquez sur "Suivant"
  • Pour la taille de la mémoire cliquez sur "Suivant"
  • Pour disque dur cliquez sur "Créer"
  • Pour type de fichier disque dur cliquez sur "Suivant"
  • Pour stockage sur disque dur physique cliquez sur "Suivant"
  • Pour emplacement du fichier et taille cliquez sur "Créer"
  • Dans une console tapez la ligne
VBoxManage modifyvm windows --longmode off

Branchez la clé d'installation de windows puis dans une console  tapez
  • cd VirtualBox\ VMs
  • Pour créer le fichier iso d'installation (si votre clé est montée sur sdb) : sudo dd if=/dev/sdb of=windows-install.iso
  • Vous pouvez débrancher et ranger la clé Windows.
  • Pour créer le disque d'installation à partir du fichier iso : VBoxManage convertfromraw windows-install.iso windows-install.vdi

  • windows étant sélectionné dans la liste cliquez sur "Configuration",
  • Cliquez sur "Système" puis sur le volet "processeur" et activer "Activer PNE/NX"
  • Cliquez sur "Stockage", puis dans la liste cliquez l'icone en bas de la liste en forme de losange contenant un + et ajouter un controleur IDE
  • Dans la ligne "Controleur IDE" cliquez sur l'icone "Ajouter un disque dur", puis sur "Choisir un disque existant" et allez chercher "windows-install.vdi" qui se trouve dans le répertoire ascendant.
  • Validez pour revenir à la fenêtre de base de VirtualBox.

Cliquez sur "Démarrer" pour lancer l'installation de Windows

.Voila, désormais Windows fonctionne en mode esclave dans votre ordinateur.

Pour atteindre le "disque dur de Windows", créez une deuxième machine virtuelle linux cette fois dans laquelle vous installez linux, et ajoutez le disque "windows.vdi" dans cette machine linux.

Et pour totalement isoler Windows, retirez toutes les connexions virtuelles dans la configuration de la machine virtuelle windows.
.
Maintenant, pour éviter de répéter toutes ces opérations sur chaque ordinateur, le mieux est de monter la machine virtuelle windows en serveur d'application et d'installer un client RDP sur chaque machine cliente. Pour se faire , dans la configuration de la machine virtuelle windows, dans "Affichage", paramétrez le volet "Bureau à distance".