Français‎ > ‎Pédagogie‎ > ‎

Grande surface

Bonjour jean-paul

Voilà, comme j'ai un peu de temps, je le consacre à essayer de t'apporter quelques idées novatrices concernant ta grande surface.

Tu te souviens que hier, je t'ai parlé d'une monnaie spécifique basée sur la valeur tangible du panier de victuaille. Je maintiens bien sûr cette idée. Toutefois, et tu t'en doutes, il existe une loi qui interdit de créer une monnaie. C'est l'article 442-4 du code pénal qui stipule "La mise en circulation de tout signe monétaire non autorisé ayant pour objet de remplacer les pièces de monnaie ou les billets de banque ayant cours légal en France est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.". oui le fric c'est du sérieux.

Si la création d'une monnaie est interdite, par contre, les bons d'achats sont autorisés, eux  ;) Car il y a une phrase capitale qui est "ayant pour objet de remplacer les pièces de monnaie ou les billets de banque ayant cours légal en France". Cette phrase est capitale. Car si notre monnaie est limitée à ta grande surface, donc pas au niveau de la France, alors ce n'est pas une monnaie mais des bons d'achats. Et maintenant, imaginons que ta grande surface ait du succès et fasse des petits, et qu'elle se multiplie en France toujours en utilisant la même monnaie, cela reste encore et toujours des bons d'achats, meme si ça devient le moyen de paiement principal des français.

Je compte utiliser la même astuce pour le chavez.La loi impose au fournisseurs d'accès internet de fliquer les communications des internautes. Ce qui revient à dire que le chavez connecté à l'internet doit intercepter et enregistrer tout les paquets qui transitent par lui.

Mais, mais .... si nous avons un écovillage équipé de chavez non connectés à l'internet classique, nous n'avons rien à faire. De même et c'est là l'astuce, si les habitants de 2 écovillages déjà équipés de chavez non connectés à l'internet prennent des pelles et des pioches et se connectent entre eux par une fibre optique, ça ne donne au final qu'un réseau encore local qui n'a pas pas à être légalement surveillé. Or si tout les écovillages sont reliés entre eux par fibre optique, nous n'avons, légalement parlant que des réseaux locaux, bien que ce réseau soit devenu national

Tu vois, par ces démonstrations, que nous allons bien nous amuser sur le plan juridique  ;)

Et maintenant, revenons à ta grande surface. Comme je te l'ai proposé, pour lui donner une valeur tangible, on l'adosse à un panier de victuaille. Par définition, ce panier doit être défini et normalisé. La parole est donc aux paysans qui doivent définir ce panier en fonction des besoins d'une famille pour 1 semaine. Une fois ce panier défini, nous pouvons lui attribuer une valeur chiffrée dans cette nouvelle monnaie. Par exemple, 100 unités de cette monnaie représente un panier.

Et surtout, ce panier doit exister. Donc, comme je te l'ai dit, la grande surface doit comporter un entrepôt qui, IMPÉRATIVEMENT, doit contenir en denrées au minimum l'équivalent de la nouvelle monnaie en circulation. En effet, il faut que, si nous avons un bankrun, l'entrepôt soit capable de servir tout le monde. C'est comme cela que la confiance absolue sera obtenue  Et une commission indépendante dont tout un chacun pourra faire parti viendra  tout les mois de façon intempestive pour s'assurer que cette règle est respectée.

Donc, comme je t'ai dit hier, les denrées étant périssables, il doit y avoir un flux continu d'entrées et de sorties dans cet entrepôt. Les paysans livrent obligatoirement leur production à l'entrepôt (entrées) et les employés de la grande surface prélèvent dans l'entrepôt pour mettre en rayon dans la grande surface (sorties).

Et cerise sur le gâteau, les clients, pour acheter dans cette grande surface, devront acheter cette nouvelle monnaie qui sera immédiatement reversée aux paysans, ce qui équivaut à un paiement d'avance. Bref, ce système intègre fondamentalement le principe des AMAPS, c'est pas beau ça ? ;)

Et c'est comme ça que nous nous retrouvons avec un nouveau système capitaliste SAIN, basé sur l'épargne et non la dette


Maintenant, parlons un peu pratique. Aujourd'hui, les gens sont totalement conditionnés au paiement dématérialisé, au point que nos chers financiers vont nous supprimer l'argent liquide. Ils veulent le supprimer ? et bien banco, prenons les au pied de la lettre.

Outre le chavez classique et le chavez portable, j'ai en tête, moins urgent, le projet du nanochavez. C'est une machine dont la taille se situe entre le téléphone portable et la tablette. Trop gros pour etre tenu à l'oreille, il nécessitera une oreillette blutouth pour être utilisé. Techniquement il ne contient que le superviseur avec son petit écran tactile, auquel est rajouté une petite caméra full hd minimum, 2 microphones hifi et bien sûr une antenne wifi, la batterie et la clé de chiffrage/authentification.

Comme c'est une machine très simple à base de composants très économiques, elle devrait être très bon marché, et surtout à la différence du chavez transportable ou du chavez portable, il ne nécessite pas la conception d'une carte mère, les composants existent déjà.

La caméra et les microphones en feront un camescope haut de gamme, dont les vidéos pourront être enregistrées en temps réel sur le chavez transportable de l'uilisateur au travers du réseau chavez.

Et maintenant parlons un peu de ses fonctions. Comme il n'a pas d'ordinateur interne, il est par définition incapable de faire de la production, donc impossible par exemple de faire du traitement de texte ou de la CAO. Par contre il intègre toutes les fonctions de communications. Par exemple, on pourra se téléphoner de nanochavez à nanochavez directement sans être obligé de passer par un quelconque intermédiaire. Bien sûr la portée sera limitée à 150 m mais sans limite s'il est à portée d'un réseau chavez. Ce "téléphone" n'est pas  prévu pour se connecter au réseau GSM pas plus qu'au wifi classique. Il ne peut communiquer qu'avec des chavez transportables (qui eux sont semi-fixes) et non aux portables (car trop mobiles).

Mais le nanochavez se prête adminirablement pour être un porte monnaie électronique fonctionnant uniquement dans le réseau ultrasécurisé chavez. Détail technique capital, c'est exactement le même système d'exploitation qui équipe le superviseur du chavez transportable, du chavez portable et du nanochavez.

Comme il est donc aussi ultra sécurisé, il peut donc être un excellent moyen de paiement dans ta grande surface.


Mais pour rester dans la légalité, l'argent est dans le nanochavez lui-même, car s'il passe par un compte externe, alors nous faisons de la concurrence aux banques et c'est illégal.

Voilà, nous venons de survoler le coté juridique et financier.

Maintenant faisons un peu d'innovation pratique dans ta grande surface.

Je te propose de faire ce que les français sont contre en apparence, mais qu'il font en réalité, c'est de supprimer les caissières. Qu'on le veuille ou non, c'est un travail inutile. Par contre je te propose de recycler tout ce personnel pour faire la mise en rayon depuis l'entrepôt. Et comme il n'est pas question que ces dames travaillent à des heures impossible, elles feront la mise en rayon durant les heures d'ouverture de la grande surface. Et pour éviter de géner les clients, les rayons seront de part et d'autres d'allées  dans lesquelles elles passeront pour remplir les rayons par derrière. C'est tout simple.
Bien sûr, cela va consommer un peu de place, car il y aura les allées pour les clients et les allées pour le  personnel. Mais il faut savoir ce que l'on met en priorité, l'humain ou le fric.

Enfin, je te propose la conception d'un distributeur en vrac avec paiement intégré. Tu es sans doute au courant que les boutiques vendant en vrac connaissent un succès si elles sont bien gérées. Et bien, nous pouvons imaginer des centaines de ces distributeurs avec paiment immédiat avec le nanochavez. Bien entendu, il faut prévoir des systèmes de consignes réutilisables. Donc un poste de vente contiendrait 2 distributeurs : le premier pour distribuer la denrée alimentaire, et le second pour acheter la consigne qui lui correspond. Exemple : un distributeur de salière à coté du distributeur de sel.

Voilà j'arrête la .... j'espère que je ne t'ai pas trop saoulé  ;)