Français‎ > ‎Pédagogie‎ > ‎05 - Blender‎ > ‎

01 - Navigation

Bonjour à tous. Bienvenus dans ce premier cours en image de synthèse. Il portera sur Blender.

Blender est le logiciel phare d'image de synthèse sur Linux. Bien qu'il ne soit pas aussi puissant que Maya, il répondra à plus de 90% des besoins des professionnels et 100% des besoins des amateurs.

De plus, en apprenant Blender, vous apprenez aussi les manipulations de base de FreeCad si vous avez choisi le mode Blender dans ses préférences. Bref, Blender a un tel succès que de plus en plus de logiciels copient son mode de manipulation que tous les utilisateurs linux sont en train de prendre l'habitude.

Cet outil vous permet de créer toutes les images que vous voulez pour communiquer. C'est donc le "traitement de texte" de l'image. Cette formation est un excellent investissement pour réaliser les images pour vos publications et vos conférences. Il est l'outil indispensable pour vos présentations assistées par ordinateur. De plus, la bibliothèque d'objets blender est gigantesque et vous y trouverez tous les éléments dont vous avez besoin pour réaliser votre communication.

Les performances de l'ordinateur importent beaucoup sur l'utilisation de cet outil. A mon avis, le plus important est la taille de l'écran, le full HD me semble un minimum, l'idéal, si vous en avez les moyens, étant un écran 4K.

Beaucoup disent qu'il est mieux d'avoir une carte graphique performante. Personnellement, je n'ai pas perçu de ralentissement handicapant en utilisant la puce graphique de la carte mère.

Le but d'un logiciel d'image de synthèse est de créer des images ou des animations. Dans la pratique, nous préparons la scène, opération qui demande le plus de temps. Puis une fois la scène réalisée, nous lançons le rendu pour créer l'image ou la vidéo. Pour comparer avec le traitement de texte, on pourrait dire que la préparation de la scène est la rédaction du document et le rendu est l'équivalent de imprimer sur l'imprimante.

Attention, je suppose que vous êtes sous linux, peu importe la distribution, et vous disposez d'une souris 3 boutons à molette et d'un pavé numérique sur votre clavier. Si tel n'est pas le cas, prière de vous procurer ce matériel qui n'est pas très cher. Maintenant, le matériel de pointage idéal est une tablette avec stylet au format A4 minimum qui vous permet de travailler de façon très précise et efficace, bien mieux encore qu'une souris, mais c'est un matériel nettement plus cher.

Ce cours n'est pas prévu l'utilisation de Blender sur une tablette ou un téléphone.

Je vous conseille donc fortement d'écouter une partie de cette vidéo, de l'arrêter et d'effectuer vous-même le geste correspondant à la partie que vous venez de voir, puis de passer à la partie suivante etc ...

Lançons Blender ...

Lorsque vous venez de lancer Blender, il apparaît, outre le logiciel lui-même une fenêtre nommée "splash screen" qui vous donne accès au descriptif et à l'aide. Pour la fermer, cliquez simplement en dehors de cette fenêtre. Vous pouvez à tout moment la faire réapparaître en cliquant sur le menu help -> splash screen

La fenêtre centrale est bien entendu l'espace 3D de travail. Par défaut, Blender vous y a mis un cube.

A gauche, vous avez un panneau d'outils. Les outils sont des petits programmes qui permettent de faire des transformations et des actions. Vous pouvez observer que ce panneau est multiple en cliquant sur les onglets à gauche. Revenez sur l'onglet le plus haut.

Le panneau du bas est une règle temporelle qui sert pour les animations. Nous verrons cela plus tard. Nous la masquons tout de suite pour nous libérer de la place. Pour se faire nous nous mettons à sa limite et nous faisons glisser la souris jusqu'en bas.

A droite, vous avez accès à tout ce qui concerne l'état de votre scène. Dans le panneau supérieur, vous voyez une arborescence qui est le descriptif de votre scène. Vous pouvez sélectionner un objet dans la scène en cliquant dessus avec le bouton gauche de la souris. Le petit œil permet de masquer ou afficher l'objet, et le petit curseur permet ou non la sélection de l'objet dans la scène 3D. Le petit appareil photo active ou désactive l'apparition de l'objet dans l'image ou la vidéo finale. Et pour renommer un objet, cliquez dessus avec le bouton de droite de la souris et choisissez "rename".
Le panneau inférieur regroupe toutes les propriétés concernant votre scène. Nous allons dans un premier temps contracter touts les sous-panneaux pour aérer la présentation. En effet, vous pouvez constater que Blender contient un très grand nombre de possibilités, au point que vous pouvez être perdu par tous ces boutons, curseurs, zones de saisies, etc. Aussi, c'est une bonne habitude de ranger les outils en contractant les sous-panneaux et en déployant le sous-panneau dont vous avez besoin. Ces clics peuvent paraître des pertes de temps, mais, comme dans la vie réelle, le fait de ranger est toujours beaucoup plus rentable que de laisser traîner.

Maintenant, attardons nous un peu sur la fenêtre 3D. Vous y observez une grille qui représente le "sol" sur lequel vous allez construire votre scène. Vous avez aussi les 3 axes fondamentaux qui sont en rouge l'axe horizontal X, en vert l'axe profondeur Y et en bleu l'axe vertical Z. Vous avez en bas à gauche les repères qui vous permettent de voir instantanément la position de ces axes. En haut à gauche, vous avez la vue en cours. Actuellement, nous sommes donc en vue perspective utilisateur.

Maintenant effectuons quelques petits réglage de Blender lui-même. Cliquez sur le menu "File" -> "User preferences".
  • Cliquez sur l'ongle "input".
    • Cliquez sur "Continuous  grag" pour débloquer la souris par rapport au bord de la fenêtre
    • Cliquez sur "Left" en dessous de "Select with" pour sélectionner les objets avec le bouton de gauche de la souris
  • Cliquez sur l'onglet "interface"
    • Cliquez sur "Zoom to mouse position" pour zoomer à l'endroit où se trouve la souris.
  • Cliquez sur l'onglet "system"
    • Cliquez sur "international fonts"
    • Pour "language" choisissez "Français"
    • Cliquez sur "tooltips" pour avoir les bulles d'aide en français.
Nous pourrions passer toute l'interface en français, mais je le déconseille pour rester dans la langue internationale et ainsi participer aux forums.

Enfin, cliquez sur en bas à gauche sur "Save users settings" pour conserver ces réglages la prochaine fois que vous relancerez Blender.

Si vous avez fait n'importe quoi et que vous êtes perdus, vous pouvez cliquer sur le menu "File" -> "Load factory settings" pour revenir aux réglages d'origine.

Pour vous déplacer en rotation, déplacez la souris en maintenant la molette appuyée
Pour vous déplacer latéralement, déplacez la souris en maintenant la touche majuscule appuyée et la molette appuyée
Pour zoomer ou dézoomer, utilisez la molette de la souris.
Pour sélectionner un objet, cliquez dessus avec le bouton de gauche de la souris.

Pour accéder aux différentes vues, tapez sur le pavé numérique, faites :
  • 0 pour voir à travers la caméra
  • 7 pour la vue de dessus
  • 1 pour la vue de face
  • 3 pour la vue de coté
  • 4 et 6 pour faire pivoter horizontalement
  • 8 et 2 pour faire pivote verticalement
Et pour inverser les vues, utilisez les touches précédentes avec la touche contrôle, ce qui donne :
  • contrôle 7 pour la vue de dessous
  • contrôle 1 pour la vue de derrière
  • contrôle 3 pour la vue de coté opposé
La touche 5 du pavé numérique permet de basculer du monde orthogonal au mode perspective. Le mode perspective c'est lorsque vous avez un point de fuyante. Pour plus de commodité, on utilise le mode orthogonal lors de la conception de la scène.

Dans tout les cas, regardez en haut à gauche pour savoir dans quelle vue vous êtes.

De plus vous pouvez utiliser la touche home (touche flèche vers en haut à gauche au dessus de la touche fin) pour zoomer sur l'ensemble de la scène.

Pour basculer du mode plein à mode filaire cliquez sur la petite boule en bas ou bien tapez sur la touche "Z" directement.

Nous pouvons aussi diviser l'espace 3D pour avoir différentes vues 3D sur la même scène, pour se faire faites un clic droit sur la limite et lorsque vous avez le double curseur choisissez "split aera", déplacez la souris pour indiquer la limite et cliquez sur le bouton de gauche.
Vous obtenez la même chose en faisant glisser le coin haut droit de l'espace 3D.
Vous pouvez désormais travailler sur la même scène sous des angles différents.
Pour supprimer une division, mettez-vous sur la limite pour avoir le curseur double, clic droit, choisissez "join aera" placez la souris d'un coté ou de l'autre pour choisir l'aire que vous voulez supprimer, puis clic gauche.

Chaque panneau a son propre menu pour en choisir une autre à la place. Cliquez sur l'icône tout à fait à gauche.

Vous pouvez aussi faire défiler les boutons en faisant glisser la souris avec la molette enfoncée.

Pour créer une nouvelle fenêtre entière de Blender pour la positionner sur un deuxième écran, faites glissez la souris à partir du coin haut droit en maintenant la touche majuscule appuyée.

En cliquant sur le "+", vous faites apparaître les propriétés de l'objet sélectionné que vous pouvez modifier à souhait. Pour faire disparaître ou apparaître ce panneau, tapez "N" sur le clavier. De même, vous pouvez utiliser la touche "T" pour faire apparaître ou disparaître le panneau d'outils à gauche.

En bas à gauche, vous avez en menu tout ce qui concerne les vues que nous venons de découvrir. Vous y trouverez notamment les raccourcis.

Pour zoomer l'objet sélectionné, tapez le "." dans le pavé numérique.

Si vous cliquez avec le bouton de droite de la souris dans l'espace 3D, vous observez que vous positionnez une cible qui est en fait le curseur 3D. Nous l'utiliserons beaucoup.
Pour positionner le curseur 3D en des endroits spécifiques, la souris étant n'importe où dans l'espace 3D, tapez majuscule "S". Pour l'exemple, choisissez "Cursor to center", et pour positionner l'objet sélectionné au centre retapez majuscule "S" et choisissez "Selection to cursor".