Français‎ > ‎L'écovillage‎ > ‎Pôle immobilier‎ > ‎

La maison serre

Concept
La maison serre est un concept qui unifie l'habitation, le jardin et le terrain. Son premier avantage est bien sûr son coût qui devient globalement très bas puisque la maison et la serre ne font qu'un, ce qui optimise le terrain. C'est le concept idéal pour être en autonomie en banlieue où les terrains sont petits.
Grâce au couvercle réglable, la température peut être maintenue entre 18 et 25 °C.
L'habitant est donc un des éléments intégré de cet écosystème autonome.

Configuration climat tempéré :
Dans cette configuration ce n'est pas un système en vase clos qui serait beaucoup trop complexe et coûteux à mettre en œuvre. Par exemple, il y a des ouvertures ou mieux un système de ventilation statique double flux qui fait communiquer l'air entre l'intérieur et l'extérieur.
L'eau n'est pas forcément recyclée. Elle est bue par les légumes qui poussent à l'intérieur, et la perte est compensée par la récupération de l'eau de pluie sur le couvercle.

Configuration désert ou zones arides
Dans cette version on peut envisager un système de recyclage total de l'eau (plus compliqué mais évitant de désaler l'eau de mer). De plus la végétation constitue un excellent système de climatisation. Enfin, toujours pour économiser l'eau, il faut mettre au point un système de récupération de condensation de l'eau dans la ventilation pour éviter de perdre de l'eau sous forme de vapeur. On le voit, cette version adaptée pour le désert exige encore un travail de recherche et de mise au point.

Description
Il n'y a pas de salon, pas de salle à manger, pas de cuisine, les pièces sont tout simplement inexistantes. Le mobilier est distribué au milieu de la végétation et posé sur des plaques de béton ou autre matériau dur qui seront les "pièces". Les "pièces" sont reliées entre elles par des plaques de même nature sinuant au milieu de la végétation et qui forment les "couloirs". Cela donne un aspect jardin public à l'intérieur de la maison.
Les placards sont logés dans les 3 murs formant la partie rigide de la maison.
Bien entendu ces murs ont une isolation répondant à la norme passive.
les vitrages doivent être particulièrement performants. A cette fin, il peut être expérimenté un double vitrage dont les 2 vitres dont maintenues écartées à l'aide de pastilles de liège et entre lesquels on réalise un vide le plus grand possible. A cette fin, un valve est installée pour refaire le vide régulièrement.
Pas de frigo, on se sert de nourriture en cueillant directement.
Le ménage se réduit à nettoyer les plaques formant les "pièces". Pour tout le reste le ménage est du jardinage !
L'isolation phonique est assurée par la végétation qui doit être assez dense. Par exemple les feuilles "velues" comme la menthe verte isolent mieux que les feuilles "glacées" comme la menthe blanche.
Les lieux intimes comme les toilettes par exemple seront entourés de plantes à fleurs grimpantes suffisamment denses pour cacher la vue.
Les seuls bruits que l'on peut entendre sont ceux des insectes butineurs.

Sécurité
On parle toujours qu'il n'est pas bon de dormir avec des plantes à cause du gaz carbonique qu'elles rejettent durant la nuit. C'est un faux problème car les plantes rejettent beaucoup moins de CO2 que les êtres humains et ce petit problème est totalement réglé avec une ventilation double flux passive.
En cas de tempête, il suffit de refermer le couvercle et les portes pour la transformer en véritable blockhaus.

Contrôle
Bien entendu, le couvercle permet de régler l'intensité lumineuse pour réguler la température.
La nuit, le couvercle et les portes sont totalement fermés pour garder la chaleur de la journée.

Critiques
Il y a un gros travail en ce qui concerne le nettoyage des vitres.
On pourrait reprocher à ce concept le coté sale avec de la terre partout. Tout d'abord, la terre n'a jamais tué personne alors que l’excès d'hygiène est à l'origine de nombreuses allergies.
Toutes les surfaces plaques sont munies de rebords pour empêcher la terre de venir salir les plaques.
Ensuite, il est évident que pour laisser certaines parties propres comme la salle de bain par exemple, il faut éviter les courants d'air. Un sas à l'entrée de la maison suffira pour éviter cet inconvénient.