Français‎ > ‎L'écovillage‎ > ‎Pole communication‎ > ‎Informatique‎ > ‎ODAS‎ > ‎

Présentation du prototype

Je vous demande de ne pas faire la promotion de cette page, même si elle est publique, car il s'agit pour l'instant d'une première étape. Je pense qu'il est judicieux de communiquer sur ce projet au grand public que lorsqu'il sera suffisamment abouti.

Voici donc un premier aperçu du prototype de l'ODAS.

Ne m'en veuillez pas, j'ai passé en secondaire le coté design, car je me suis  surtout concentré sur le coté fonctionnel.

Les caractéristiques de cette machine sont :
  • équipé pour l'instant du raspberry pi 2, il sera équipé du raspberry pi 3 dans moins de 3 semaines, soit un vrai ordinateur 64 bits
  • écran full hd 1920x 1080 16 millions de couleurs
  • consommation de l'ordinateur avec son écran : 25 watts/heure
  • supporte les vidéos plein écran full hd en temps réel.
  • clé wifi longue portée pour un  réseau maillé étendu
  • clavier/touchpad sans fil rangeable à l'intérieur lors du transport
  • rendement de tout les composants (sauf enceintes acoustiques) : 93% minimum
  • équipement (fils interrupteurs, etc ...) surdimensionnés pour une longévité de vie quasiment infinie.
  • batterie interne réservée uniquement à la partie ordinateur/écran 20 AH donnant une autonomie prévue de 9 heures
  • amplificateur hifi incorporé 2x120 watts. Il est possible de brancher des enceintes acoustiques passives de 150 watts chacune directement sur l'ODAS
  • poids : environ 8 kg (c'est un transportable , pas un portable !)

Est prévue dans un proche avenir (moins de 2 mois), 2 versions multimédia :

  • avec vidéo projecteur interne de 1500 lumens pour en faire une machine pour les salles de cours ou pour le home cinéma
  • avec vidéo projecteur interne de 3000 lumens pour en faire une machine support de conférence dans les amphithéatres ou encore comme sono pour les concerts de groupes.

Le délai de fabrication d'une machine est de 2 mois maximum, le plus long étant de me procurer les pièces. Une fois toutes les pièces sous la main, il me suffit de 2 jours maximum pour en monter une.


Tout ingénieur chercheur est invité à se joindre au projet. Pour ce faire, je lancerai un crowfunding pour obtenir un financement et ainsi lui fabriquer une machine dans un délai de moins de 2 mois.


Coté logiciel, il est prévu, outre le système d'exploitation de base bien sur (Debian) :

  • Toute la sécurité, tout doit être encrypté, autant localement que les communications
  • le réseau maillé
  • l'hypercommunication : il devra être prévu sur tous les bureaux des utilisateurs l'icone pour lancer la conversation vocale et/ou visuelle avec tout autre utilisateur de d'ODAS



La démocratie liquide


Je tiens absolument à ce que l'ODAS soit le premier ordinateur au monde dont la démocratie, c'est à dire la Constitution soit programmée à l'intérieur du système d'exploitation lui-même.

Pour mieux comprendre je vous donne un exemple.

Vous savez que dans tout réseau, il y a un administrateur chargé notamment d'enregistrer les nouveaux utilisateurs.

Avec l'ODAS cet administrateur disparaît !

En fait, tout nouveau venu devra remplir un dossier simplifié pour se présenter (référence, motivations, ...) un peu comme pour se faire embaucher. Une fois ce dossier rempli, les utilisateurs vont le consulter et donner ou non leur approbation par vote. Si plus de 51% des autres utilisateurs approuvent, alors le nouvel utilisateur est intégré dans le réseau.

Bien sûr il en serait de même pour exclure un utilisateur.


Maintenant nous pouvons imaginer que chaque écovillage est un réseau local, tout ces écovillages étant réunis dans des écocantons, tout les écocantons étant réunis en écodépartements, et tout les écodépartements étant réunis en nation.

Ainsi, chaque écohabitant de la nation pourrait prendre part aux décisions de la nation par des votes parfaitements sécurisés par les blockschains.

Vu ainsi, l'Assemblée Nationale et le Sénat disparaissent, (disparition des politiciens ????)  laissant la place directement aux citoyens. Il n'y a donc plus de sondage, nous avons directement l'avis de l'ensemble des citoyens.

Je vous informe qu'il existe en France des ateliers constituants qui justement réfléchissent sur ce que devraient être une vraie constitution démocratique. Nous pourrons donc reprendre les travaux de ces ateliers pour les intégrer dans le système d'exploitation de l'ODAS.


Concrètement, cette démocratie liquide se présenterait sous la forme d'un réseau social. Or, il existe un réseau social libre et décentralisé qui s'appelle Diaspora. Il faut donc y intégrer des services supplémentaires comme le prêt de matériel entre écofermiers ou encore les votes ou la monnaie locale sous forme de block chains.