La levée les graines

Cette opération consiste à faire germer les graines en vu de les repiquer pour obtenir les plants que vous planterez  dans votre jardin. C'est une opération un peu délicate mais parfaitement à votre portée avec un minimum d'attention.

Sécurité

Lisez les avertissements écrits dans cette page.

Se procurer les graines.
Tout d'abord, je vous conseille d'acheter des graines classiques économiques pour vous faire la main. Ainsi, en cas d'échec, vous ne regretterez rien.
Plus tard, lorsque vous aurez acquis les doigts verts, vous pourrez vous procurer des graines chez kokopelli. Attention toutefois de ne pas planter des légumes très fragiles aux maladies ou parasites (je pense notamment à la grande mode des légumes anciens), le pollen disséminé risquerait de polluer les plants des voisins.

Inventaire
Il vous faut :
  • les graines elles-mêmes bien sûr,
  • de l'humus de la forêt (photo de droite),
  • du terreau de fumier de cheval ou vache ou poule, ... (photo de gauche), c'est à dire du fumier qui a été transformé en terreau par les micro-organisme au bout de minimum une année de repos à l'air libre,
  • 2 planches de 80 cm x 10 cm x 2 cm,
  • 2 baguettes de 80 cm x 2 cm x 2 cm,
  • 2 planches de 50 cm x 10 cm x 2 cm,
  • 2 baguettes de 50 cm x 2 cm x 2 cm,
  • 1 grillage plastique trous de 2 à 4 mm dimension 84 cm x 54 cm,
  • 1 manche de diamètre 5 cm longueur 1,2 m,
  • 1 brouette,
  • des gobelets.



Fabrication du tamis

Ce tamis vous permettra d'obtenir la terre poussiéreuse.
Fabriquez vous le cadre faisant 50 cm x 80 cm dont la hauteur est de 10 cm, et fixez-y un grillage plastique en le pinçant entre les baguettes et les bords à l'aide de clous.
 




Préparation du mélange


Tout dépend de l'age de votre terreau. En gros, si votre terreau a 1 an d'age, mélangez 1 pelleté de terreau avec 2 pelletées d'humus, et si votre terreau a 2 ans ou plus d'age, mélangez 1 pelleté de terreau avec 1 pelletée d'humus.
  • Sur la brouette, posez le manche et par-dessus le tamis (photo de droite),
  • Remplissez le tamis dans les proportions indiquées dans le premier paragraphe ci-dessus
  • Secouez en faisant rouler le tamis sur le manche : le terreau et l'humus se mélangent et tombent en pluie fine dans la brouette, c'est la terre dite "poussiéreuse" (photo de gauche),

Préparation des gobelets
  • A l'aide d'une louche, remplissez chaque gobelet à raz bord, surtout ne tassez pas. Tapotez par-dessous le gobelet pour uniformiser le mélange (photo de gauche)
  • Rangez soigneusement vos gobelets dans un endroit ensoleillé mais pas directement au soleil (photo de droite)


Semence et arrosage

  • Si les graines sont fines, semez-les d'une petite pincée par gobelet
  • Si les graines sont plus grosses, plantez 1 graine par gobelet à une profondeur de 2 à 3 cm
  • Posez délicatement une serviette sur l'ensemble des gobelets en faisant attention de ne pas les renverser
  • Arrosez par dessus la serviette à l'aide d'un arrosoir ou d'une bouteille. La serviette se chargera de faire couler l'eau lentement et ainsi de ne pas détériorer le contenu.