L'arrosage enterré

Document publié ce jour du 24 juin 2014 pour rendre caduc tout brevet.

L'arrosage enterré à l'aide de tuyaux poreux présente plusieurs avantages par rapport à l'arrosage intégré :
  • il permet d'arroser dans le volume directement au niveau des racines des plantes, optimisant à l'extrême l'eau (solution idéale pour les zones désertiques)
  • il permet d'homogénéiser parfaitement l'eau dans tout le volume
  • il peut être utilisé à n'importe quel moment de la journée, y compris en pleine canicule (pas de risque de mycoses)
  • il permet de gagner énormément de temps par rapport à l'arrosoir (en général un facteur 3)
  • installé sur plusieurs rampes contrôlées, il permet de "guider" les racines vers la profondeur
  • la terre est humidifiée et non trempée, ce qui supprime tout risque de pourrissement des racines
  • il est adapté pour l'arrosage manuel à l'aide d'une pompe à main située dans un abri à l'ombre.
Il présente aussi plusieurs inconvénients :
  • c'est le système d'arrosage le plus coûteux
  • il est plus complexe à mettre en place
  • il est peut-être possible que les pores s'obstruent par pénétration des radicelles
L'arrosage enterré est donc un gros investissement rapidement rentabilisé dès la première année, car il vous réduira considérablement la corvée d'arrosage.
Pour parfaitement homogénéiser la diffusion de l'eau, les tuyaux sont alimentés par les deux extrémités à la fois (d'où la présence du tuyau suspendu au-dessus de la PB).
L'eau étant envoyée directement aux racines dans le sol, elle ne s'évapore pas et est ainsi totalement utilisée par les plantes. De plus le planté serré respectant le comportement social des plantes, les mauvaises herbes ne poussent pas.
Donc étant donné que l'arrosage enterré ne provoque pas d'évaporation et que le planté serré empêche les mauvaises herbes de pousser, il est inutile de pailler.

 Note : pour éviter que les tuyaux poreux se bouchent avec la terre, entourez-les d'une bande de tissu géotextile que vous fermez par dessus avec une agrafeuse.

En suivant le principe du bio-intensif social, nous allons chercher à faire pousser les plantes en "3 dimensions". Je m'explique. Sachant que nous voulons planter très serré, les distances sont tellement courtes, que les racines se bousculeraient, entraînant un rachitisme des plantes, les affaiblissant, diminuant leur production et augmentant considérablement le risque de maladie. C'est là qu'intervient l'arrosage enterré pour pallier à ce grave défaut. Nous allons arroser à différentes profondeurs pour attirer le plus possible les racines en profondeur. Du coup, avec des racines profondes :
  • les racines ne se bousculent plus en surface, ce qui est le principal but recherché
  • la plante est enracinée plus solidement, résistant mieux au vent
C'est donc l'association terre poudreuse, arrosage enterré qui permet de faire "plonger" les racines en profondeur, d'où la notion de culture en 3 dimensions, la troisième dimension étant celle des racines et permettant de planter ultra serré.
Reste à déterminer le positionnement des rampes d'arrosage.
En premier lieu les tests ont montrés que l'écartement optimal horizontal pour un bon arrosage enterré est de 15 cm.
Verticalement, pour diminuer le coût, nous nous limiterons à 2 rampes d'arrosage, la supérieure et l'inférieure.
Cette année, nous avons décidé de placer la rampe supérieure à 10 cm de profondeur de la surface, et la rampe d'arrosage inférieure à 25 cm de profondeur de la surface. Une vanne permet d'alimenter ou non la rampe inférieure. De plus une vanne générale autorise ou non l'alimentation de la plate-bande entière elle-même.
Enfin, nous allons utiliser une propriété qui veut que la longueur des racines correspond à peu près à la hauteur aérienne de la plante.
Le mode d'emploi est alors le suivant :
  • planter les plants de légumes ultra-serré,
  • arroser pendant 1 semaine en surface à l'arrosoir tous les soirs au coucher du soleil pour faire prendre les racines dans la terre que nous avons préparée
  • lorsque les plants ont atteint une hauteur de 10 cm,  arrêter l'arrosage à l'arrosoir, et arroser uniquement à la rampe supérieure.
  • lorsque les plants ont atteint une hauteur de 25 cm, ouvrir la rampe inférieure, et arroser à l'aide des 2 rampes à la fois.
Quotidiennement, cela donne :
  • Durant la première semaine, arroser en surface à raison de 5 arrosoirs par PB
  • Entre la deuxième semaine jusqu'à ce que les plants atteignent 25 cm de hauteur :
    • ouvrir la vanne générale de la PB
    • fermer les vannes de la rampe inférieure
    • pomper pour envoyer environ 200 litres d'eau (quantité fonction de la nature des plantes)
  • A partir du moment où les plants ont atteint 25 cm de hauteur :
    • ouvrir la vanne générale de la PB
    • ouvrir les vannes des rampes inférieures
    • pomper pour envoyer environ 400 litres d'eau ( quantité fonction de la nature des plantes)
Note 1 : Une fois que les racines ont atteint 25 cm de profondeur, elles peuvent continuer leur course plus profond sans arrosage, car au-delà de 30 cm la terre est toujours humide, sauf cas de canicule extrême durant plusieurs mois.
Note 2 : vous pouvez arroser avec l'arrosage enterré à n'importe quelle heure de la journée.

Aucun texte alternatif disponible.Aucun texte alternatif disponible.