Les plates-bandes

Toutes les informations techniques dans cette page sont publiées ce jour du 29 avril 2014 afin d'interdire tout de dépôt de brevet.

La culture bio-intensive permet d'avoir le maximum de production sur un minimum de surface en qualité bio (sans produit chimique). Ce mode de production permet d'avoir la même quantité de production (et même plus !) que l'agriculture intensive classique et aussi d'avoir exactement la même qualité de production que le bio artisanale (et non l'agriculture bio "industrielle"). Mais vous constaterez qu'elle demande un gros investissement physique.

Préparer une plate-bande en bio-intensif consiste à prévoir pour les plantes :
  • la plus grande facilité possible pour développer leur système racinaire (couche de terre meuble de 60 cm d'épaisseur !)
  • un dosage de différentes terres pour apporter tout les nutriments dont les plantes auront besoin.

Vidéo YouTube

Tout d'abord, nous préparons la terre que nous allons mettre dans la plate-bande. Pour cela nous utiliserons un tamis à grosse maille (1 cm). Sur une bâche, nous préparons une terre composée de :
  • 3 m3 environ de terreau de fumier (cheval ou vache ou poules ...) tamisé au gros tamis
  • 3 m3 environ d'humus de la forêt tamisé au gros tamis

Maintenant, si vous vous y prenez assez tôt, il est encore mieux de préparer un bon compost, pour cela, sur une surface de terre nue bien aplanie mélanger :
  • 1,5 m3 environ de fumier (cheval ou vache ou poule ...)
  • 1,5 m3 environ d'humus de la forêt tamisé au gros tamis
  • 1,5 m3 environ de déchets alimentaire de cuisine coupés en gros dès
  • 1,5 m3 environ de bois raméal fragmenté (BRF)
  • environ 10 kg d'algues marines soigneusement lavées pour éliminer le maximum de sel et découpées en morceaux grossiers.
Il est important que le compost soit bien mélangé et posé directement sur la terre nue pour que les micro-organismes provenant du sol remontent dans le compost et le décomposent.
Laisser mûrir ce mélange au moins 1 an, puis le repasser encore au tamis avant de le répartir sur la plate-bande. Toutefois, récupérez le BRF décomposé sur le tamis et remettez-le dans le compost, ces fibres seront parfaites pour retenir l'eau et ainsi vous faire des économies d'eau et de travail d'arrosage.

Ces composés ont l'aspect d'une poudre, (le couscous dont parle Claude Bourguignon).

Il est très important que cette terre soit dépourvue d'indésirables comme les cailloux, les mottes d'argile, etc .... tout ce qui pourrait constituer un obstacle au développement d'une racine. C'est pour cette raison que nous le passons au tamis systématiquement, c'est un peu long mais le résultat est nickel.

Chaque plante-bande fait 10 m2 d'une longueur de 8 m et d'une largeur de 1,25 m. Cette largeur correspond à la capacité de notre bras tendu d'atteindre le milieu de la plate-bande depuis le bord sans être obligé de prendre appui ou d'y marcher dessus. En effet, la plante-bande ne doit jamais être tassée même très localement. La première épaisseur meuble de la plate-bande sera de 60 cm (30 cm en-dessous du niveau du sol + 30 cm au-dessus du niveau du sol), ce qui donne un volume total de 8 x 1,25 x 0,6 = 6 m3.

Les bordures
Les bordures ont pour rôle de contenir la terre. Elles sont composées de 10 assemblages. Chaque assemblage est composé d'une planche de 200x30x1 cm soutenue par 2 demi-piquets de diamètre 5cm. Chaque planche de bout fait 125x30x1 cm.
La première année, elles ne font que 30 cm de haut. Mais la seconde année, nous rajouterons une planche de 30 cm de hauteur pour surélever de 30 cm supplémentaires pour rajouter la même hauteur de compost. Donc la seconde année, la surface de culture est située à 60 cm de hauteur. En répétant cette opération la troisième année, la surface sera à 90 cm de hauteur, permettant un grand confort de travail sans se pencher. Les années suivantes, il suffit de remplacer les 30 cm supérieurs appauvris par la culture précédente par 30 cm de compost, et  de bien mélanger sur 60 cm de profondeur. Ainsi, nous avons tous les ans des plate-bandes donnant une production intensive.

Pour développer leur système racinaire, nous offrirons minimum 60 cm de profondeur de compost très meuble aux futures plantes.  Pour ce faire :
  1. Nous posons un tamis à grosse maille (1cm) au dessus d'une brouette. Puis à la pelle, nous découpons une grosse motte  que nous déposons sur le tamis. Nous secouons le tamis. De cette façon, la terre s'écoule en "pluie" dans la brouette et le tamis retient toutes les mauvaises herbes avec leurs rhizomes que nous jetterons au fond de la forêt. C'est une façon de désherber, certes lente et fatigante, mais très efficace pour obtenir une terre très meuble et propre. Ne pas oublier de jeter les cailloux, les mottes d'argile, etc ...... Puis, une fois la brouette pleine, nous la vidons sur une bâche. Nous faisons ainsi pour toute la plate-bande. A la fin de cette opération, la plate-bande est une fosse de 30 cm de profondeur.
  2. Une fois toute la terre de la plate-bande tamisée sur la bâche, utilisez là pour réaliser le compost pour l'année suivante comme indiqué plus haut.
  3. Assembler les bordures.
  4. Protéger les bordures du pourrissement avec une première couche puis une deuxième couche 24 heures plus tard d'un mélange composé de 3/4 d'huile de lin et de 1/4 de white spirit.
  5. Planter des piquets aux extrémités de la plate-bande, et reliez-le sur la longueur avec une ficelle de chantier à une hauteur de 30 cm (servez-vous d'un mètre ruban et d'un niveau à bulle).
  6. Planter les bordures en vous guidant sur la ficelle de chantier.
  7. Retirer la ficelle de chantier avec ses piquets.
  8. Remplir la plate-bande du compost de l'année précédente tamisé au gros tamis.
  9. Égaliser.
  10. Planter tout de suite vos plants en "planté serré" en quinconce, arrosez abondamment tous les soirs en surface à l'arrosoir une fois le soleil couché.
  11. Au bout de 1 semaine vos plants sont enracinés dans la nouvelle terre, vous pouvez arroser par la rampe supérieure et cesser d'arroser en surface.
Voilà, votre plate-bande est lancée.

L'arrosage

Comme c'est un sujet important, j'en ai consacré une page entière que vous trouverez ici.


Coûts pour une plate-bande de 10 m2 (8 m x 1,25 m)
Dans ces prix ne sont pas inclus le terreau de fumier animal considéré comme nul ni le prix des plants, partant du principe que vous vous les êtes faits vous-même.