Français‎ > ‎L'écovillage‎ > ‎l'écolieu‎ > ‎L'écollectivité‎ > ‎L'eau‎ > ‎L'assainissement‎ > ‎

La fosse à roseaux

Généralité
Pour épurer les eaux usées de notre écollectivité, nous allons utiliser la phytoépuration et la phytoévaporation.

La phytoépuration consiste à faire consommer la matière organique et chimique polluante contenue dans l'eau usée (y compris des toilettes !) par des plantes aquatiques.
La phytoévaporation consiste à faire "disparaître" l'eau usée, la matière organique étant consacrée à la croissance des plantes, et l'eau pure étant évaporée par les feuilles.

Toutes les plantes aquatiques peuvent faire l'affaire avec des performances variables.

Le champion toute catégorie de la dépollution est le bambou. Il pousse très vite et donc consomme beaucoup de matière organique. De plus, son bois peut servir à plein d'usages. Toutefois le bambou est très envahissant, au point qu'il peut porter atteinte à la structure de notre fosse. C'est pour cette raison que nous ne le retiendrons pas.

Le roseau est aussi une plante très prolifique, grosse consommatrice de pollution. A la différence du bambou, ses racines moins agressives ne risquent pas de porter atteinte à la structure de notre fosse. De plus, sa hauteur est raisonnable. Enfin, coupé en petits morceaux à la hachette il fait un excellent bois raméal fragmenté (BRF) pour enrichir le sol du jardin.. Il peut aussi servir à pailler le jardin pour éviter les mauvaises herbes. Il est le candidat idéal  pour notre système d'assainissement.

Le roseau colonise le sol par ses rhizomes. Il a besoin d'un sol très riche pour proliférer. Ses rhizomes sont colonisés de bactéries aérobies alimentées en oxygène par les roseaux eux-mêmes. Ces bactéries présentes naturellement, vont transformer les nitrites en nitrates dont la plante se nourrit. Nous allons donc profiter pleinement de cette symbiose extrêmement efficace pour dépolluer notre eau noire.

Vous avez donc compris que notre objectif est de favoriser au maximum cette symbiose. Il se trouve que l'eau noire provenant des toilettes contient énormément de matière organique dissoute. C'est de cette matière dont les roseaux vont se nourrir. Comme elle est présente en grande quantité, il n'est pas utile de faire pousser les roseaux dans de la terre. Du sable pur sera un support parfait.
Par contre, il est absolument impératif que notre sable soit toujours bien trempé d'eau noire. Nous allons concevoir notre système pour maintenir cette condition de la façon la plus aisée.


Description
Notre fosse à roseaux se présente sous la forme d'une fosse creusée à même le sol. Sa profondeur doit être de 40 cm.
Sa surface dépend du nombre d'occupants, mais il faut compter minimum 4m2 par occupant.
Cette fosse est entourée d'une petite digue de 20 cm minimum de hauteur. Son rôle est d'empêcher les eaux de pluies tombées à l'extérieur de la fosse de s'accumuler avec l'eau noire et ainsi de perturber l'équilibre biologique.
La fosse est rendue étanche à l'aide d'une bâche plastique d'un seul tenant. C'est ce genre de bâche qui est utilisé pour réaliser des bassins japonais. Vous la trouverez dans les commerces de jardinerie.
Attention de ne jamais percer la bâche !
Sur la bâche, le fond de la fosse est couvert d'une grave de cailloux ronds dont la taille varie de 6 mm à 16 mm. Le rôle de cette grave est recevoir l'eau épurée par les roseaux. Son épaisseur doit être minimale.
Au-dessus de cette couche de grave, se trouve un tissu géotextile imputrescible dont le rôle est de laisser passer l'eau mais pas la terre ni le sable.
Enfin au-dessus du tissu géotextile nous avons 30 cm de sable pur dans lequel pousseront les roseaux.
Contrairement à ce que vous pourriez imaginer, il n'y a pas de terre, les roseaux sont nourris uniquement par l'eau noire.

Le "patator"

Nous le dénommons avec amusement patator car cela fait penser aux jouets des adolescents s'amusant à lancer  des morceaux de patates.
Son rôle est de permettre le passage du tuyau qui aspirera l'eau épurée au fond de la fosse.
C'est un tube en PVC de diamètre 100 mm et d'une longueur de 1 m dont l'extrémité plongeante contient des ouïes réalisées de part et d'autre du patator à la scie à métaux. Ces ouïes doivent faire 3 mm maximum de largeur, sur 6 ou 7 cm de long. Disposées tout les 1 cm, elles doivent couvrir une hauteur maximale de 10 cm.
Le patator traverse tout le bac verticalement en son milieu à l'endroit le plus profond de la fosse, de sorte que les ouïes se retrouvent au niveau de la grave. L'eau filtrée par les roseaux provenant de tout le dessous du bac pénètre dans le patator au travers de ces ouïes.





La pieuvre

Encore une dénomination amusante pour désigner ce petit système chargé de répartir de façon homogène l'eau noire sur toute la fosse.
Elle est composés d'un bouchon de tuyau de fumée de 200 mm de diamètre en inox dans lequel est emboîté un tuyau de fumée en inox de 200 mm de diamètre et de longueur 1 mètre.
Sur tout le pourtour du bouchon, dans des trous que vous aurez percés à cet effet, sont emboîtés des petits tuyaux noirs (les mêmes que ceux qui sont utilisés pour l'arrosage goutte à goutte).
Faites ces petits tuyaux de différentes longueurs pour bien couvrir la surface de la fosse.
Attention, le débit d'une pieuvre est faible. C'est pourquoi chaque pieuvre est chapeautée par un fût lui donnant une contenance de 8 litres. C'est pour cette raison que vous devez installer deux pieuvres pour être sur d'avoir un débit d'alimentation suffisant.
Placer un bout de tissu géotextile tenu par un peu de toile adhésive à chaque extrémité de petit tuyau pour empêcher un rhizome de le pénétrer et l'obstruer.

Note
Vous pouvez aussi, en plus, planter des iris d'eau ou des lys d'eau, ce qui augmentera la capacité en phytoévaporation de votre fosse. De plus cette plante produit de magnifiques fleurs que madame sera ravie que vous lui offriez en bouquet !


Réalisation
Fabriquez tout d'abord un patator et deux pieuvres en vous basant sur les descriptions ci-dessus.

Choisissez un endroit bien ensoleillé.
Si vous avez la chance d'avoir un terrain en pente, faites en sorte que la fosse soit un peu plus basse que la sortie de la fosse septique, ainsi la fosse se remplira par simple gravité. Sinon vous serez obligé d'installer une pompe pour pomper dans la fosse sceptique pour remplir la fosse à roseaux.

Pour réaliser notre fosse, nous allons d'abord creuser une fosse de 40 cm de profondeur. Sa surface dépend du nombre d'occupants de l'écollectivité. Mais pour être sûr de bien dépolluer, compter 4 m2 par occupant.
Exemple : pour 4 occupants, notre fosse sera de 16 m2, soit 4m x 4m. Sa contenance sera donc de 6,4 m3 brut (mais moins de 1m3 d'eau).
  • Faites un tracé au sol à l'aide d'un cordeau.
  • Commencez à creuser votre fosse.
  • Récupérez la couche superficielle de terre (humus) qui servira pour votre jardin.
  • Utilisez la couche profonde de terre pour créer une digue qui entourera toute la fosse. Cette digue doit faire minimum 20 cm.
  • Tous les bords internes de la fosse doivent être arrondis.
  • Vous devez réaliser cette fosse en légère cuvette, le plus profond étant au centre. Faites une pente très douce, l'écart entre le bord et le centre devra être de maximum 10 cm.
  • Retirez impérativement tout les éléments saillants (cailloux, racines), les bords de votre fosse doivent être lisses.
Veillez impérativement à ce que la bâche ne soit jamais percée !!!
sinon réparez avec de la toile adhésive.
  • Installez la bâche, elle doit être d'un seul tenant. assurez vous qu'elle recouvre bien les digues et limitez au maximum les plis.
  • Placez le patator au milieu de la fosse en position verticale.
  • Remplissez le fond de la fosse avec la grave. La quantité doit être minimale; Sur les bords de votre fosse l'épaisseur de grave doit être de seulement 2 ou 3 cm et au milieu de 10 cm maximum (juste de quoi couvrir les ouïes du patator).
  • Placez le film géotextile en veillant à bien étanchéiser entre ce film et le patator. à l'aide de tissu adhésif.
  • Remplissez la fosse de minimum 30 cm de sable propre.
  • Placez les deux pieuvres sur le sable et maintenez les verticales avec des fils de fer galvanisés partant du haut de la pieuvre vers des sardines plantées sur le bord de la fosse. Enterrez sur maximum 5 cm tous les tuyaux de la pieuvre.
  • Installez un tuyau de trop plein qui va déverser le surplus vers une mare étanche et placez une pompe pour pomper dans la mare pour remplir la fosse à roseaux au cas où le niveau serait trop bas.

Et les odeurs ?????
C'est bien simple, il n'y en aura pas. En effet, l'eau noire venant directement de la fosse septique est enfermée dans la pieuvre, donc pas d'odeur. Comme chaque tuyau de la pieuvre est enterré dans le sable il n'y a pas d'odeur non plus.

 Sécurité
Attention !!!!!! ce sable imbibé d'eau noire de la fosse septique est un véritable poison mortel à l'état concentré. Faites très attention aux petits enfants de moins de 3 ans qui risquent de le porter à la bouche par jeu. Entourez IMPÉRATIVEMENT votre fosse à roseaux d'une clôture et dont le portillon a un verrouillage de sécurité. Et pour éviter qu'ils soient frustrés offrez leur un bac a sable avec du sable propre.

Démarrage et fonctionnement
Remplissez d'abord les pieuvres avec de l'eau claire, de façon à mouiller le sable. Plantez les rhizomes des roseaux à une profondeur de minimum 5cm espacés entre eux de 10 cm (oui il en faut beaucoup) dans le sable trempé. Plantez aussi, tant que vous y êtes, des iris d'eau ou des lys d'eau (3 pieds par personne) sur tout le tour de la fosse. Puis envoyez de l'eau noire dans les pieuvres pour continuer à humidifier le sable. Rajoutez régulièrement de l'eau noire de façon à impérativement maintenir le sable trempé.
Vous trouverez facilement des roseaux et des iris dans les zones marécageuses. Attention, ce sont bien les rhizomes qui doivent être plantés, pas le roseau lui-même. Un roseau planté sans son rhizome crève.
Il arrivera un stade où la fosse sera pleine d'eau noire et le niveau commencera à monter au-dessus du sable.
Lorsque vous avez quelques flaques éparses d'eau noire sur le sable, vous êtes au réglage parfait, et maintenez tout le temps ce niveau d'eau soit en rajoutant s'il diminue, soit en vidangeant vers la mare s'il y en a trop.
Les roseaux et les iris ou les lys vont commencer à pousser. Ne vous en faites pas si quelques plans crèvent, du moment que votre sable est toujours bien trempé, ça va repartir.
Et vous constaterez avec bonheur un phénomène très curieux. Votre fosse à roseaux va commencer, au bout de 3 mois, à faire "disparaître" l'eau noire !!! Rassurez vous, c'est un phénomène tout à fait normal et même recherché. En fait, vos roseaux et vos iris ou lys commencent à "boire" l'eau noire et la font "disparaître" par phytoévaporation. Et vous verrez qu'au bout de quelques mois, votre fosse boira la totalité des eaux noires. En d'autres terme, vous ne vidangerez plus jamais votre fosse.
De plus vous pouvez accélérer ce phénomène de phytoévaporation en rajoutant des iris d'eau ou des lys d'eau (5 pieds par habitant) dans votre fosse, la transformant ainsi en jardin d'ornement qui vous donnera de magnifiques fleurs qui raviront votre épouse.
Pour éviter que le fonctionnement de la fosse soit perturbé par la pluie, il est fortement conseillé de mettre une toiture onduline transparente dont les eaux de pluies se déverseront dans la mare.

L'entretien
Vous devez impérativement vous assurer que le sable soit toujours trempé d'eau !
Donc surveillez votre fosse très régulièrement, surtout en été, car elle aura tendance à se dessécher. Donc, surtout durant l'été complétez votre fosse avec de l'eau provenant de la mare. Si votre fosse est "trop performante" et consomme trop d'eau par phytoévaporation, retirez quelques iris ou lys d'eau et rhizomes de roseaux. Pensez à mettre des bottes et des gants, vous allez patauger dans de l'eau noire (rassurez-vous, il n'y a pas d'odeur).
En automne, laissez les iris ou lys tels quels, et coupez les roseaux et laissez les couchés sur la fosse, ils formeront un tapis végétal qui protégera votre fosse contre le gel et permettra aux rhizomes de continuer à épurer les eaux noires durant l'hiver.
Compter une année entière pour que votre fosse soit pleinement opérationnelle.
Un tel dispositif est ultra performant au point que votre maison passera en pollution négative. En somme, vous risquez fort de manquer d'eau noire !?!?!? Le mieux, c'est alors proposer à votre voisin de lui dépolluer son eau noire pour compléter.

La législation
Désormais, étant donné que vous ne rejetez plus une seule goutte d'eau usée dans la nature, vous ne polluez plus du tout ! Le contrôleur du SPANC ne pouvant plus faire d'analyse, par définition, vous n'avez aucune analyse à payer !
Vous avez satisfait l'obligation de résultat, et c'est cela que l'on vous demande fondamentalement.
Faites faire un contrôle et une analyse officielle par un organisme agréé. Il est fort possible que le contrôleur vous critique en vous disant que votre installation n'est pas normalisée. Ne vous laissez pas faire, vous avez atteint votre obligation de résultat. S'il vous cherche des noises, lancez une action auprès du tribunal pour ne plus payer la taxe d'assainissement, même si étiez branché au tout à l'égout !

Inventaire
Fournitures
Tout est calculé pour 4 occupants de la maison
 Désignation Quantité prix unitaire (€)
 Prix total (€)
 Sable 4.5 m3
 250,00 250,00
 Grave 0.1 m3
 50,00  50,00
 Tube PVC diamètre 100 mm
 1 m
 3,65 3,65
 Bouchon inox diamètre 150 mm
 2 6,80 13,60
 Tube inox diamètre 150 m 2 x 1 m 6,50 13,00
 Tissu géotextile
 15 m2
 1,045 15,68
 Bâche plastique étanche
 6 x 18 = 108 m2
 270 270,00
 tuyaux fins plastique diamètre 6 mm
 80 m
 0,6 48,00
 Crépine + clapet anti-retour
 1 10 10,00
 Tuyau polyéthylène diamètre 25 mm
 25 m
 17,50 17,5
 Adaptateur crépine tuyau 25 mm
 1 2,18 2.18
 Téflon 2 m 1,43 2,86
 Coude 25 mm
 3 2,40 7,20
 Fil de fer galvanisé
 20 m
 5,20 5,20
 Petits piquets en bois 8 autofabrication gratuit
 Toile adhésive forte
 5 m
 18,20 18,20
 Bouchon tube PVC 100 mm
 1 0,56 0,56
 Total   767,63 €

Matériel
Désignation Quantité Prix unitaire (€)
 Prix total (€)
 Pelle (pour creuser)
 2 26,00  26,00
 Pioche (pour creuser)
 1 23,00  23,00
 Brouette (pour transporter l'humus au jardin)
 1 70,00  70,00
 Râteau (pour égaliser)
 1 18,00 18,00
 Perceuse (pour les trous dans la pieuvre)
 1 100,00 100,00
 Forêt 6 mm (pour les trous dans la pieuvre)
 1 5,00 5,00
 Forêt 3mm (pour les trous pour les haubans)
 1 4,00 4,00
 Pointeau (pour guider le forêt) 1 2,08 2,08
 Marteau (pour le pointeau) 1 6,50 6,50
  Scie à métaux (pour couper les tuyaux) 1 7,00 7,00
  Couteau (pour ébavurer et chanfreiner les tuyaux)
 1 4,00 4,00
  Scie égoïne (pour couper les racines)
 1 25,00 25,00
 Paire de ciseaux (pour couper le géotextile)
 1 3,00 3,00
 Mètres ruban 8 m (pour diverses mesures)
 1 26,00 26,00
 Ficelle de cuisine (pour délimiter) 50 m
 1,50 1,50
 Petits piquets en bois (pour tenir la ficelle)
 4 autofabrication gratuit
 Hachette (pour fabriquer piquets et couper racines)
 1 13,00 13,00
 Colle PVC
 1 tube
 3,00 3,00
 Total   337,08


Photos
 
Vue d'une partie de la fosse à roseaux
 
ici on distingue les premières pousses de roseaux

 
Ici on voit la pieuvre. Elle n'a pas son fût.
 
ici on voit le "patator' avec le tuyau qui plonge pour aspirer le contenu dans l'espace de la grave tout au fond de la fosse.