Français‎ > ‎L'écovillage‎ > ‎l'écolieu‎ > ‎L'écollectivité‎ > ‎L'eau‎ > ‎

L'assainissement


Généralités
L'assainissement a pour fonction fondamentale d'éviter de porter atteinte à l'environnement.

Il est capital de comprendre que la première victime de l'atteinte à l'environnement, ce sera d'abord vous-mêmes. En effet, la pollution est un acte qui est infiniment plus rapide et grave qu'on ne le pense. Vous pouvez l'assimiler à un acte aussi grave qu'un accident de la route.

De plus, il est insidieux et silencieux, et le temps que vous vous en aperceviez, il est déjà trop tard non seulement pour vous mais aussi pour tout le voisinage.

Cela peut aller jusqu'à l'évacuation du site en laissant derrière vous un champ de désolation.

Aussi, il est capital que vous preniez en compte, dès le départ, la maîtrise du facteur pollution. Il est nécessaire, aussi curieux que cela puisse paraître, de commencer d'ABORD par l'installation de l'assainissement AVANT de faire l'installation de l'adduction d'eau.

Le système d'assainissement se réparti en plusieurs flux.
  • les eaux grises provenant de la cuisine et de la salle de bain. Ce sont des eaux surtout polluées par les graisses. Leur charge en matière organique est très variable en fonction de vos habitudes. Si vous consommez peu de viandes et beaucoup de fruits et légumes, votre eau grise sera peu chargée. De même, si vous prenez des savons d'origine bio, vous diminuerez les problèmes liés à eaux grises.
  • les eaux noires provenant des toilettes. Ce sont des eaux très chargées en matière organiques. Contrairement aux eaux grises, vous ne pouvez pas beaucoup agir sur leur charge organique.
  • les eaux jaunes. Ce sont les eaux qui ont subi un traitement au travers d'un système par phytoépuration. Ces eaux ne sont pas potables car chargées encore en bactéries. Par contre elles sont très bien pour l'arrosage du potager.
Vous devez parfaitement maîtriser tout ces flux, surtout au début, car une installation d'assainissement ne peut pas fonctionner d'emblée, il faut attendre que tous les organismes biologiques bienfaiteurs (bactéries) se soient multipliés.

Votre installation est donc composée d'une fosse septique, suivie d'une fosse à roseaux.

Enfin, l'idéal est de passer par une mare pour arroser votre jardin. Cette mare non seulement finira toute l'épuration de vos eaux jaunes mais de plus elle sera une bonne réserve d'eau d'arrosage de vos plates-bandes pour l'été. Bien entendu, cette mare est remplie principalement par les eaux de pluies provenant de votre toiture.

Inventaire
Tout est calculé pour 4 occupants de la maison
Fournitures
 Désignation Quantité Prix unitaire (€)
 prix total (€)
Fosse septique
 1
976,00
976,00
 Bac dégraisseur
1
18,009
 18,00
 Tube 40 mm (évacuation douche)
1 m
1,00
 1,00
 Réducteur 40 mm -> 100 mm
 13,10
 3,10
 Coude connexion toilettes
 116,00
 16,00
 Coude 100 mm
 13,90
 9,90
  Tubes PVC 100 mm longueur 4 m
 314,10
43,20
 Pompe AF100 (port compris) 1 400,00 400
 Fosse à roseaux
 1767,63
767,63
 Bâche étanche
80 m2
 2,5 200,00
 Rouleau toile adhésive extra forte 50 m
1
18,20
 18,20
 tuyau polyéthylène 25 mm
 75 m
52,5
 52,50
 crépine clapet anti retour (1 pour la fosse septique et 1 pour la mare)
 2 10,00 10,00
 Adaptateur crépine tuyau 25 mm 22,18
 2,18
 Total
  2517,71

Matériel

Désignation Quantité Prix unitaire (€)
 Prix total (€)
 Pelle (pour creuser)
 2 26,0026,00
 Pioche (pour creuser)
 1 23,00 23,00
 Brouette (pour transporter l'humus au jardin)
 170,00
 70,00
 Râteau (pour égaliser)
 1 18,00 18,00
  Scie à métaux (pour couper les tuyaux) 1 7,00 7,00
  Couteau (pour ébavurer et chanfreiner les tuyaux)
 1 4,00 4,00
  Scie égoïne (pour couper les racines)
 1 25,00 25,00
 Mètres ruban 10 m (pour diverses mesures)
 126,00
 26,00
 Ficelle de cuisine (pour délimiter) 50 m
1,50
 1,5
 Petits piquets en bois (pour tenir la ficelle)
 4 autofabrication gratuit
 Hachette (pour fabriquer piquets et couper racines)
 113,00
 13,00
 Colle pour PVC (pour les tubes PVC) 1 tube 3,00  3,00
Total 
  216,50

Réalisation
Commencez donc d'abord par réaliser la fosse à roseaux. Puis vous continuerez par la fosse septique, le bac dégraisseur pour finir par la mare que vous réaliserez plus loin dans la forêt.

Installez les toilettes et la douche, et branchez la douche au bac dégraisseur et les toilettes à la fosse septique à l'aide de tuyaux de 100 mm de diamètre en PVC.
  • Plongez un tuyau 25 mm de diamètre en polyéthylène muni de l'ensemble crépine clapet anti retour dans la fosse septique à une profondeur de 30 cm maximum et branchez le à la pompe d'assainissement au travers d'une vanne coté pompe.
  • Branchez la sortie de la pompe au travers d'une vanne coté pompe aux pieuvres de la fosse à roseaux à l'aide d'un tuyau de 25 mm en polyéthylène.
  • Plongez un tuyau 25 mm de diamètre en polyéthylène muni de l'ensemble crépine clapet anti retour tout au fond du patator à la pompe d'assainissement au travers d'une vanne coté pompe.
  • Branchez la sortie de la pompe au travers d'une vanne coté pompe à la mare à l'aide d'un tuyau de 25 mm en polyéthylène.

Note importante : Le bac dégraisseur ainsi que la fosse septique sont alimentés par simple gravité. Aussi, vous devez avoir une pente des tuyaux de minimum 1 cm par mètre. Vous devez donc enterrer suffisamment ces éléments pour respecter cette pente.

Pour la mare, creusez une fosse dont le centre le plus profond sera de 2 mètres. La surface doit être de 10 m2 par occupant de la maison. Vous devez tapisser le fond de la mare par des bâches étanches assemblées de part et d'autre entre elles par des toiles adhésives haute résistance.

Une fois toute votre installation d'assainissement terminée, vous pouvez démarrer l'installation de l'adduction d'eau.

Une fois que vous avez réalisé l'adduction et l'assainissement, vous pouvez passer à la phase de démarrage de toute l'installation.

Démarrage des installations
Voilà le moment tant attendu pour enfin utiliser vos installations.

Videz l'air de la citerne d'eau claire, vous aurez moins de pression à la douche mais le pompage sera beaucoup plus facile. Plus tard, à force de pomper, votre bras sera plus musclé et vous pourrez vous permettre de rajouter de l'air dans la citerne à l'aide d'une pompe à vélo pour avoir plus de pression.

Dans un premier temps pompez l'eau claire et remplissez la citerne d'eau claire. Pompez de temps en temps pour maintenir la citerne d'eau claire remplie.

Utilisez vos toilettes et douche à volonté jusqu'à que le niveau de la fosse septique atteigne la crépine.

Dès que la crépine est noyée dans l'eau, réglez les vannes et commencez à remplir la fosse à roseaux jusqu'au désamorçage de la pompe. Répétez cette opération tous les jours.

Dès que l'eau commence à apparaître en surface de la fosse à roseaux, plantez les rhizomes des roseaux, et veillez à ce que le niveau d'eau soit toujours à fleur du sable. Ne soyez pas inquiet de voir tout vos roseaux crever dans les 15 jours, vous verrez au bout d'un mois les nouvelles pousses apparaître.

Dès que le niveau d'eau de la fosse à roseaux devient un peu trop important, réglez les vannes et videz en une partie à l'aide de la pompe d'assainissement vers la mare. Cette eau n'est pas épurée car les roseaux ne sont pas développés. Mais cette eau s'épurera de manière naturelle dans la mare, et de toute façon, au fur et à mesure que les roseaux pousseront, l'eau sera de plus en plus épurée.

Au bout de 6 mois, vos roseaux auront colonisés votre fosse et commenceront à épurer correctement votre eau. Vous constaterez aussi que votre fosse à roseaux vous consommera au moins 100 litres d'eau usée par jour, surtout en été

Vous pouvez utiliser l'eau de la mare pour arroser votre jardin mais surtout ne la buvez pas. Vous pouvez éliminer le problème des moustiques en lâchant des canards et des poissons dans la mare qui dévoreront les larves. Bien entendu vous devez clôturer votre mare, les canards ça vole !

Vous pouvez aussi réaliser le capteur solaire pour chauffer votre eau.

Entretien
Toujours veiller à ce que le niveau d'eau de la fosse à roseaux soit toujours à fleur du sable !