Qui sommes nous ?

L'association Pour la coparentalité (sigle PLC) a pour objectif principal de favoriser le maintien des liens entre les enfants mineurs et leurs deux parents lorsque ces derniers se séparent, notamment lorsque le contexte est conflictuel et que toutes les formes de communication semblent être rompues. 
 
Dotée de moyens humains, matériels et financiers adaptés, cette association s'attachera à développer des mesures de prévention de la perte de lien entre un enfant et l'un de ses parents. L'association œuvrera par exemple pour la création de groupes de parole de parents séparés, de lieux permettant aux parents en conflit de gérer les difficultés du quotidien sans contact direct entre eux pour le bien-être de leur(s) enfant(s) et le leur, d'hébergements temporaires pour les parents géographiquement éloignés, d'une permanence téléphonique nationale pour les parents séparés qui rencontrent des difficultés dans l'exercice de leur fonction parentale. Plus généralement l'association défendra tout projet favorisant le soutien à la parentalité (médiations familiales gratuites, …). L'association prêtera une attention particulière à la place faite aux pères. 

L'association veillera à proposer des solutions innovantes en s’appuyant sur les besoins et les idées exprimées par les parents eux-mêmes ou par d'autres personnes partageant les valeurs de l'association. Certaines de ces initiatives seront expérimentées localement, puis si leurs résultats sont positifs, généralisées progressivement au niveau national.



Depuis juin 2013 des bénévoles vous proposent à Nantes des rencontres mensuelles (Café des pères & Groupe de parole sur la coparentalité).

Nous avons bien d'autres projets. Découvrez les sous l'onglet PROJETS sur ce site.




Le principe de coparentalité repose sur le fait qu'un enfant a toujours et dans tous les cas, le droit de conserver une relation équilibrée avec ses deux parents, même s'ils sont séparés ou divorcés, à moins qu'il soit reconnu utile de le séparer d'un ou de ses deux parents. 

Ce principe de coparentalité n'est pas toujours respecté. Pourquoi ? Parlons en ! 

Lorsque le conflit parental perdure au delà de la séparation, ce n'est pas sans conséquences sur l'enfant et sa relation avec ses parents. 

Dysfonctionnements fréquents après une séparation conflictuelle :
. Volonté d'un parent d'« éliminer » l'autre  parent.
. Aliénation parentale (Selon la définition de l'aliénation parentale, lorsque le parent aliénant atteint son but, l'enfant fait alliance avec lui et rejette l'autre parent).        
. Accusation infondée (violences, abus sexuel, toxicomanie, troubles psychiques, …).
. Non-Représentation d'Enfant (le fait de refuser de remettre un enfant mineur à la personne qui a le droit de l'accueillir). 

Les conséquences pour l'enfant :
. Conflit de loyauté (Si je choisis maman, cela signifie que je rejette papa, et inversement. Comme c'est insupportable, je ne peux choisir).
, Enfant otage (l'enfant est utilisé comme une arme. Il devient otage d’un de ses parents et dit qu’il ne veut plus voir l’autre, croyant choisir, étant en fait manipulé).
. Perte de lien avec l'un de ses parents (enfant empêché de voir l'un de ses parents ou enfant rejetant l'un de ses parents sans raisons objectives).

Quelles solutions dans le futur pour pacifier les séparations (médiation obligatoire, amende civile pour lutter contre les non représentations d'enfants, ...) ? 

La proposition de loi relative à l'autorité parentale et à l'intérêt de l'enfant (celle adoptée par l'assemblée nationale puis transmise au Sénat le 27 juin 2014 sous référence n° 664 et disponible sur http://www.senat.fr/leg/ppl13-664.html ) va dans le bon sens mais elle ne pourra pas tout résoudre, c'est pourquoi nous pensons qu'une association comme la notre peut apporter une aide locale concrète aux parents et prévenir la perte de lien entre un enfant et l'un de ses parents. 





Vous avez des idées ? Laissez nous un message sur le formulaire disponible sous l'onglet CONTACTS du site web pourlacoparentalite.fr 

Sous-pages (1) : Statuts